20/08/2007

iLiKETRAiNS – Terra Nova

iLiKETRAiNS – Terra Nova

 

iliketrains2


 

En Juin 2006 sortait sans aucun battage médiatique ‘Progress Reform’, le premier mini-album de 7 titres des anglais de iLiKETRAiNS.

 

Octobre 2006, quatre mois plus tard. Pour inaugurer ma longue saison de concert au Botanique, j’opte pour la découverte de iLiKETRAiNS à la Rotonde devant une petite centaine de personnes. Une découverte effectuée quelques heures auparavant sur leur MySpace qui me pousse à absolument vouloir découvrir leur excellent premier single ‘Terra Nova’ en live.

 

Un excellent souvenir. Une ambiance sombre et pesante.

Les cinq membres portent d’anciens uniformes de la société de chemin de fer britannique. Sur le devant de la scène, un des membres a pour seule fonction de faire fonctionner un vieux projecteur avec des images et des vidéos d’époque illustrant les morceaux du groupe.

 

Oubliez les voix graves de Interpol, Editors ou The National. Celle de David Martin est encore plus froide, plus caverneuse. Juxtaposée à un son on ne peut plus basique et simple (entendait par là, pas d’arrangements électronique), cette voix d’outre tombe transporte le spectateur dans les récits touchants de ses morceaux.

Un rock atmosphérique qui sort des sentiers battus pour proposer quelque chose de vraiment original et prenant, quoique très particulier par son côté très ‘noir’. 

Mélancolique, froid et hanté.

 

Mon titre favori, objet de cette chronique, est le prenant ‘Terra Nova’. Ce morceau rend hommage à l’expédition ‘Terra Nova’ menée en 1910 par Capitaine Robert Scott qui périt en 1912 avec son équipage lors de ce dernier voyage en Antarctique. Le clip associé au morceau est tout aussi excellent et, pour une fois, est vraiment en rapport avec le morceau.

 

Le 1 Octobre sortira ‘Elegies to Lessons Learnt’ leur premier album. Il traîne pour le moment dans un coin de mon disque dur et je risque bien d’en reparler.

En attendant, pour éveiller votre curiosité, je vous laisse profiter de ‘Terra Nova’.   

 

Le Clip :

 

 

Les Paroles :

How could I
Have led these men to their demise
And they just follow?
Exploration's last great prize
It
wasn't mine

And mores the shame
You will remember my name

Great god
This is an awful place
And I do not think that we can hope
For any better things now
Oh the end
Cannot be far
It cannot be far
I cannot wait
Explorations last great prize
A saving grace
It wasn't mine

And mores the shame
You will remember my name

 

 

Portez vous bien et ne soyez pas sage.