20/05/2014

En écoute : Jabberwocky (JBBRWCK) - Pola ft. Cappagli

Jabberwocky, musique, groupe, écoute, MP3, streaming, photomaton, Cappagli, Pola

Après une tentative de teasing finalement un peu ratée, les petits gars de Jabberwocky (ne vous cassez pas la tête avec la prononciation, prononcez le à la française) ont dévoilé ce midi en son et en image leur nouveau morceau, Pola.

Ils avaient quand même avoir un peu la pression car ce nouveau morceau est le successeur de Photomaton, le tube qui les a révélé l'année dernière. Mais dès les premières écoutes, les doutes sont levés. On se rend rapidement compte qu'ils ont réussi leur pari. Pas de révolution au programme, ils conservent la recette gagnante de Photomaton, à savoir de l'électro-pop planante et envoutante qui sans jamais décoller parvient nous emmener. Le genre de morceau forcement trop court, tant il pourrait se poursuivre et durer des heures et des heures (enfin chez moi en tout cas).

La bonne nouvelle, c'est que ça marche plutôt bien pour eux. Ils viennent d'annoncer leur tournée estival et même si à l'heure actuelle ils ne sont pas prévus en Belgique, quelques jolies dates les attendent : un DJ set demain à Cannes, le festival Solidays, les Francofolies de La Rochelle, ou encore Les Vieilles Charrues.

Prochaine étape : le premier album !

Découvrez en vidéo la fabuleuse histoire de Manu, Camille et Simon, ces trois étudiants en médecine qui ont formé Jabberwocky : Le phénomène Jabberwocky, la belle aventure musicale de trois étudiants poitevins.

Suivez l'actu du groupe Jabberwocky sur Facebook et sur Twitter

24/04/2014

En écoute : JAWHAR - Allemni (extrait de l'album Qibla Wa Qobla)

Envouté par Jawhar. Ce matin, j'étais à mille lieues d'imaginer que mon morceau de la journée (et peut-être de l'année) serait chanté en arabe, par un tunisien immigré dans ma campagne tournaisienne natale, et surnommé "Le Nick Drake des sables". Et pourtant. C'est sans doute ça la magie des découvertes musicales sur le net, celle qui m'animait tant il y a quelques années et à laquelle je suis peu à peu en train de reprendre goût.

Préparant le retour sur scène de Mud Flow pour une date unique en juillet, je m'intéresse à son leader Vincent Liben. Dans ses rares interventions sur les réseaux sociaux, je tombe sur ces quelques mots accompagnés d'un lien YouTube : "Oh que j'aime http://www.youtube.com/watch?v=tOYJsDE5mmc"

Curieux, je clique et j'arrive sur le morceau Allemni de Jawhar vu à peine plus de 2000 fois depuis qu'il a été posté en novembre 2013. Surpris mais touché par la beauté de ce titre, je laisse les 4 minutes 9 s'écouler. Coup de foudre immédiat. Je relance le morceau tout en creusant un peu plus sur le net. Je découvre alors l'histoire du groupe et de ce morceau.

Belgo-Tunisien, Jawhar naît et grandit dans la banlieue sud de Tunis. A 20 ans, il part en France étudier la littérature et le théâtre. Il y écrit ses premières chansons et commence à se produire sur scène. Depuis quelques années, il vit entre la campagne belge et la capitale tunisienne où il s’engage en tant que musicien, dramaturge et comédien. Une première création sulfureuse autour de l’amour et du sexe dans le monde arabe (Hobb Story de Lotfi Achour) le voit renouer avec sa langue et réinventer la chanson d’amour tunisienne.

jawhar,allemni,qibla wa qobla,album,vincent liben,cd,musique

Le morceau Allemni évoque quant à lui l'homme des rues.

La chanson s’inspire d’un style très populaire voire prolétaire en Tunisie, et en grande partie très anti-conformiste dans la forme : le mezwed. C’est le cri d’un gars de la rue qui se mets a nu devant une fille: “apprends moi à t’aimer, les salauds m’ont fait oublier, ils m’ont enterré avec mes larmes et ma sensibilité, apprends moi à t’aimer. On m’a toujours dit que c’est l’argent qui ramène les êtres chers, on m’a appris que l’amour est une escroquerie, que c’est une invention féminine et avilissante... que faire si j’ai grandi entre ces murs, ceux de la mentalité de ma classe et de mon milieu?.. Et un matin je me lève et je me retrouve dévoré par ton amour, et je n’ose le dire à mes amis, et je ne sais te parler qu’en macho qui se la ramène pour masquer sa timidité et sa sensibilité, oh apprends moi à t’aimer...”

Loin du one shot, le reste de l'album est à la hauteur de ce titre, tout aussi envoutant. On y retrouve même deux morceaux chantés en anglais (If I Rise) et en français (Le Reste est Ennui).

La visibilité de Jawhr est plutôt faible. Je découvre que mon ami Marc a également découvert, apprécié et chroniqué cet album sur Esprits Critiques. Les chroniques publiées par Focus Vif et Le Soir sont également excellentes. Pour le reste, c'est à vous de jouer et d'également faire partager cette chouette découverte !

Jawhar sera en concert le dimanche 18 mai à Bruxelles dans le cadre des Nuits Botanique

14/06/2007

En acoustique : The Killers – Mr. Brightside

killers

En acoustique : The Killers – Mr. Brightside

 

Oui, peut être bien que je vais perdre de l’estime aux yeux de certains d’entre vous en parlant aujourd’hui des Killers mais qu’importe. Bien que je puisse tout à fait comprendre votre réaction; ne me lâchez pas le discours suivant : "Les Killers, c’est nul, c’est commercial,… ». En effet, ce dernier n'a que très peu d'intérêt mais surtout, gardez à l'esprit que le but de cette section est juste de vous faire partager des morceaux acoustiques. C’est parti !

 

Les Killers, je ne suis pas vraiment fan. Certes, leurs morceaux sont efficaces… et encore, certains de leurs morceaux… mais c’est surtout sur scène qu’ils m’ont le plus déçu, c’était aux Eurockéennes de Belfort en 2005. Mais oublions, ce côté-là des Killers. Attardons nous à leurs côtés plutôt agréables et il y en a deux pour moi : leurs versions acoustiques (qui prouvent qu’ils ont un minimum de talent) et leurs remix électro (vraiment très planant). Et c’est ce que je vous propose aujourd’hui.

 

Une version acoustique où l’on enlève tout ce qui est superflu pour garder juste la voix du chanteur et une guitare acoustique, pour un résultat absolument génial. Ce qui laisse le temps d’apprécier au passage les paroles de cette très belle chanson. 

 

La version électro, c’est toujours un plaisir de l’entendre en soirée ou remixée par un DJ.

Une version super planante, 8 minutes de bonheur.

 

Mr Brightside en live aux Eurocks 2005:

 

 

Les Paroles :

Mr. Brightside

 

I'm coming out of my cage
And I've been doing just fine
Gotta gotta be down
Because I want it all
It started out with a kiss
How did it end up like this
It was only a kiss, it was only a kiss
Now I'm falling asleep
And she's calling a cab
While he's having a smoke
And she's taking a drag
Now they're going to bed
And my stomach is sick
And it's all in my head
But she's touching his-chest
Now, he takes off her dress
Now, letting me go

And I just can't look its killing me
And taking control
Jealousy, turning saints into the sea
Swimming through sick lullabies
Choking on your alibis
But it's just the price I pay
Destiny is calling me
Open up my eager eyes
'Cause I'm Mr Brightside

 

La Traduction :

 

Monsieur Brightside

 

Je sors de ma cage
Et je me débrouille plutôt bien
Je dois, dois être descendu
Car je le veux tout entier
Tout a commencé avec un baiser
Comment cela a t-il pu finir ainsi, ?
C'était seulement un baiser, seulement un baiser
A présent je m'endors
Et elle appelle un taxi
Pendant qu'il fume
Elle tire une bouffée
A présent ils vont se coucher
Et mon estomac est malade
Et tout est dans ma tête
Mais elle touche son torse
A présent il enlève sa robe
Maintenant laisse moi partir 
   
Je ne peux pas juste regarder ça me tue
Et prend le contrôle
Cette jalousie, qui tourne les saints vers la mer
Qui se faufile à travers les berceuses macabres
Qui m'étouffe avec tes excuses
Mais c'est uniquement le prix à payer
Le destin m'appelle
Anime mes yeux impatients
Car je suis Mr Brightside