16/08/2007

Mon Seigneur Leonard @ La Messe de l’Assomption

Un Léonard loin d’être un génie @ La Messe de l’Assomption

 

Leonard

 En France, vous av(i)ez un certain Jean-Marie… Un vieil homme connu (pour sa débilité), pour ses propos chocs et ses prises de paroles…

En Belgique, nous avons un certain Léonard… Un vieil homme aussi (non non je n’ai rien contre eux) qui n’a rien d’un génie. Sa particularité : avant son nom il ne ‘faut’ pas mettre monsieur mais Monseigneur. Il est évêque de Namur.

 

En avril 2007, ce vieil homme (pour ne pas dire vieux type) avait fait parlé de lui suite à une interview donnée à l’hebdomadaire Télémoustique. Loin de moi de relancer la polémique quatre mois plus tard mais il marmonnait à l’époque les propos suivant : "Les homosexuels ont rencontré un blocage dans leur développement psychologique normal, ce qui les rend anormaux".

 

Hier, le 15 août 2007, jour de l’Assomption. Vous aviez certainement autre chose à faire à 11h du mat mais vous auriez pu vous trouver confortablement assis dans votre canapé à regarder… la Messe. France 2 et RTBF la diffusaient. Jusque là, tout est normal… ou presque.

La messe est en direct de Beauraing, un petit bled perdu dans la campagne belge, connu pour les 33 Apparitions de la Vierge Marie à cinq enfants (Fernande, Gilberte, Andrée, Albert et Gilberte) il y a tout juste 75 ans…

Et cette messe est donnée par… Monseigneur Léonard.

 

Après une lecture de l’Apocalypse de saint Jean et de la première Lettre aux Corinthiens de saint Paul, le vieil homme prononce l’homélie. Cette dernière est consacrée à, je cite, « la culture de mort qui étend ses tentacules » et « le dragon satanique ».

Attention, propos choquants !

Au programme, un méchant Satan responsable de tous les maux de la terre.

 

« Car, comme dit Jésus, Satan est menteur et homicide dès l’origine. Il n’a d’autre projet que de faire mourir l’homme. Et pour cela il dispose de nombreuses armes : les injustices sociales, qui écrasent l’être humain et le tuent ; la famine, qui ravage une grande partie de l’humanité pendant que l’autre se suicide dans la grande bouffe ; le travail forcé des enfants ; le saccage de notre terre polluée ; le marché colossal de la drogue, de la pornographie, de l’exploitation sexuelle ; la violence aveugle de la guerre et du terrorisme, comme aujourd’hui encore en Irak ; la banalisation de l’avortement, avec ses dizaines de millions de victimes annuelles; la destruction légale du couple humain et de la famille ; l’euthanasie, qui supprime le malade au lieu de l’accompagner patiemment dans la dignité, et enfin la moquerie et la dérision, qui tuent la foi dans le coeur des enfants et des jeunes. »

 

Une jolie diabolisation du divorce ou de l’avortement.

La drogue et la pornographie, c’est mal. Attention jeunes gens, Satan n’est pas loin…

 

Un grand Léonard donc.

 

C’était à 11h, sur des chaînes du service public par un Grand Homme d’Eglise…

 

Sinon on a aussi un autre Grand Homme en Belgique, c’est notre futur premier ministre, je vous le présenterai un de ces quatre…