31/12/2007

Made in France, Kim Novak

kim novak

En plus d’une copine, un de mes bons investissement de cette fin d’année aura été l’album ‘Luck & Accident’ des français de kIM NOVAk.

 

C’est mal, je suis censé étudier, mais je ne peux pas m’en empêcher quand je m’embête je raconte des histoires …

 

Tout commence au milieu de l’année 2007 par un petit message sur Virb (ben oui, MySpace c’est de la merde) de la part d’un groupe français.

Un groupe  français, c’est là ma première source de curiosité, et aussi – probablement - d’intérêt.

Français et rock n’ont jamais fait bon ménage, c’est un fait. Est-ce que vous seriez capable de me citer un groupe de rock culte et hexagonal ?… Johnny Halliday ? ... Mouais

 

Mais revenons à ma petite histoire. Grâce à la découverte de kIM NOVAk, originaire de Caen, je me dis que, finalement, les deux éléments ne sont peut-être pas aussi incompatible que ça, que des français qui puissent chanter dans un anglais irréprochable, ça peut exister, et que des français qui puissent produire un rock épatant, élégant et remarquable, aussi.

Ce premier album n’étant pas disponible en Belgique, pendant quelques mois, je me contente des quelques morceaux dispos sur le net mais surtout de quelques contacts sympathiques avec le groupe.

 

La suite, c’est en novembre dernier, au Botanique, lorsque je me retrouve invité par ces derniers pour leur troisième date belge, après Liège la veille et Gand en juillet. 

La salle est comble, mais malheureusement pas pour kIM NOVAk, mais plutôt pour la tête d’affiche de la soirée, les anglais de And Also The Trees. Un public âgé, venu en nombre chercher l’effet ‘madeleine de Proust’ avec l’un des rares concerts donnés par le groupe anglais formé au début des années 80, époque où j’étais encore dans les choux. Un public vieillissant, pas très amusant et pas très emballé par le groupe français. Sur scène, un groupe qui n’est pas en forme olympique après s’être miné la veille à Liège… :o) C’est dur la vie d’artiste…

 

Pourtant, il livre, à mon goût, une prestation plus qu’acceptable d’où se dégage quelque chose. De mémoire d’homme, je n’avais jamais autant vibré pour un groupe français. Quelque chose qui se dégage donc… Dans l’atmosphère qu’ils créent sur scène tout d’abord, un set qui s’ouvre sur deux minutes de battements de cœur ou encore les mannequins nus, mais factices !, qui accompagnent le groupe sur scène. Dans leurs compositions ensuite, malgré qu’il ait été un tantinet mal réglé, le son qu’ils produisent est intense et une véritable énergie se dégage de leur set.

Mais de la soirée, je retiendrai surtout la rencontre avec le groupe. Celle du chanteur en particulier, un gars calme, intéressant, accueillant et à l’écoute, avec qui j’irai ensuite regarder la fin du set de And Also The Trees.

 

Dans la première approche que j’ai eu du groupe, je pense que c’est leur côté Interpol qui a du me plaire… Pourtant, quelques mois plus tard, après de nombreuses écoutes, c’est un côté que je ne retrouve plus du tout. Et c’est peut être pas plus mal ainsi.

 

Reste au final, un premier album surprenant et attachant dont les onze titres s’écoutent sans modérations.

 

Made in France. C’est kIM NOVAk et c’est mon coup de cœur français de 2007.

Espérons les revoir en 2008 en Belgique… du côté des Nuits Botanique par exemple…

 

En bonus, j’ai choisi de vous proposer le morceau ‘Turn a Rabbit’.

 

 

‘Swallow’, le premier single extrait de ‘Luck & Accident’ :

 

 

‘If ‘en live sur France 2 :



 

‘Lost at Play’, lors de leur passage sur France 2 :