03/12/2007

I Was A Cub Scout & Minus The Bear @ ABClub

I Was A Cub Scout & Minus The Bear @ ABClub

 

Dimanche 2 Décembre 2007. Bruxelles.

 

I Was A Cub Scout. Découvert en juillet dernier par le single ‘Pink Square’, je pense que je devais faire parti des premiers amateurs de ce groupe inconnu.

Ce qui est assez amusant, c’est qu’au fond, je ne sais pas pourquoi j’apprécie ce groupe ; leur musique est légère, pré pubère et assez facile. Ici, ce sont bien les ados de 14/18 ans qui sont ciblés. Un peu comme Blink 182 le faisait à son époque avec le punk pop rock adolescent, I Was A Cub Scout le fait avec de l’Electro-pop…

Et ce tube, malgré son caractère léger et éphémère, est devenu pour moi une sorte d’hymne dont les paroles me reviennent plusieurs fois par semaine… Je m’en excuse auprès de tous les amateurs musicaux…

Le concert à Bruxelles, j’en avais même rêvé…

Pourtant, ce concert, je ne le sentais pas vraiment bien… Deux petits gars dont un qui s’occupe à la fois de la musique Electro, de la guitare et de ses nombreux effets et de la voix… il y avait pas mal de chances pour que lors de cette première tournée, ils se pètent la gueule…

JACKPOT.

 

Malgré que le concert soit annoncé depuis trois mois, la capacité maximale de 250 places de l’ABClub est assez loin d’être atteinte. Après deux concerts où le public était plutôt jeune, con et dissipé, quel plaisir d’arriver dans une salle presque vide avec un public de connaisseurs. J’ai donc le champ libre devant moi pour me placer juste devant le matos des deux anglais de IWACS. Les fans, et plus globalement les amateurs du groupe dans la salle, devaient être au nombre de quatre…

 

IWACS


Mettons nous tout de suite d’accord, il m’est quelques fois au cours de cette rentrée d’être déçu de quelques uns de mes concerts et de le faire ressentir dans mes chroniques (Cfr Beirut ou Fink), pourtant ces groupes, même si j’ai pu les critiquer, sont composés de véritables artistes qui jouaient très bien mais mon mécontentement se trouvait ailleurs. Ici avec I Was A Cub Scout nous n’avons simplement pas à faire à des artistes professionnels, du moins pas encore. Toutes mes craintes, tout ce que j’ai pu imaginer de pire à propos du groupe se réalise sur scène. Pour récapituler, aujourd’hui mes sonorités préférées ont été : 1) Minus The Bear 2) L’excellente fanfare qui jouait dans la rue pour le marché de Noël de Bruxelles 4) La musique qui passait entre les deux concerts 3) La musique classique qui passait autour du sapin de Noël sur la Grand-Place pour émerveiller les touristes 4) Un clochard qui chante 5) Mon duo de Pink Square avec Julia … … … très très loin derrière la prestation de I Was A Cub Scout. Même si j’ai vraiment pu les apprécier sur cd depuis quelques mois et même en mettant la meilleure volonté du monde, je ne peux réellement rien trouver pour les sauver. Ils sont mauvais. Si au moins ils étaient sympas… même pas. Deux adolescents qui ont certes du talent musical à exploiter et un bon feeling avec les instruments… pour le reste, on repassera…

 

Le premier problème vient de la voix : inaudible. Parfois, il arrivait même au chanteur de chanter à côté du micro… sans que ça ne change quelque chose dans les sonorités… Impossible de distinguer la moindre parole. Sur ‘Pink Square’, le morceau le plus acoustique, je pouvais les distinguer grâce à ma voisine alors que j’étais à trois mètres du chanteur. Le pire, c’est que c’est complètement voulu et que ce n’est pas du à un mauvais réglage. Le deuxième problème vient encore de la voix, et c’est là que je gagne le jackpot et que je peux aller buzzer pour avoir trouvé le secret du chanteur : c’est qu’il ne sait pas chanter. Juste ça. Ce qui peut aussi expliquer le premier problème. Evidemment, ils peuvent mettre ça sur le fait qu’ils soient crevés et sur leur longue tournée européenne. L’attitude du gars envers le public, pendant et après le concert, et elle-aussi assez pitoyable et pas très respectable. Ils étaient crevés, pas en forme, ils ont joué à peine trente minutes.

Je ne peux leur souhaiter que de l’inspiration, des progrès, de la sympathie, du professionnalisme, de la maturité et une bonne étoile aussi.

 

Sur leur MySpace, je peux constater qu’il fête le nouvel an à reprendre des morceaux de Blink 182, chacun sa passion. Je n’arrêterai pas la comparaison entre les deux groupes ici. Comme pour Blink a ses début, I Was A Cub Scout s’exporte nettement mieux en cd qu’en live, la faute à des prestations assez pourries et une voix loin d’être au point. Merci le travail en studio. Par contre comme Blink 182, l’énergie et l’envie de plaire à un public adolescent est bel et bien là. Le jeu du batteur fait d’ailleurs beaucoup penser à celui de Travis tant il se démène sur son instrument. Je ne peux que leur souhaiter le succès populaire de Blink 182 et de pouvoir toucher les ados avec de l’Electro-pop comme Blink a réussi à le faire avec du punk-rock.      

 

Heureusement, Minus The Bear était là pour assurer le show. Cinq artistes pour environ dix fois plus de pédales d’effets sur scène, vraiment impressionnant. Par rapport à leurs albums, c’est plutôt la puissance et le côté Rock qui se dégage sur scène. Une heure pour me séduire et me faire oublier la pseudo-déception de I Was A Cub Scout.

 

IWACS (2)


 

Je tenais aussi à laisser ici une place pour l’avis de Julia à propos de ce concert. Merci à elle.

 

I couldn’t express better how dissappointed I was by the I Was A Cub Scout, than by paraphrasing the lyrics of my favourite song “Pink Squares”. Unfortunately the group is Still A Cub Scout and is too cub to survive on the stage. Hopefully one day they’ll become stronger... I’ll be waiting patiently.

 

 

Purple Cubes

 

Shall I just let go this evening?

Another hour for me to try to forget and not to regret what I’ve seen

And yes, you are still young but I think that you should be sorry

Maybe you did not feel well or maybe you just didn’t care

 

Oh, oh, oh you are in trouble, you should practice more your voice

I couldn’t wait to see your gig, but you’ve let me down tonight

Oh, oh, oh, yes you’re in trouble, you should practice more your voice

I couldn’t wait to see your gig, but you’ve made me feel so sad

 

19/09/2007

I Was A Cub Scout @ AB Club

iwas


Cette nuit, j’ai fais un rêve. J’étais amoureux, c’était extraordinaire. Une demoiselle imaginaire (évidemment) avec qui j’étais bien et avec qui j’ai… chanté. Chanté un morceau dont nous devions être les seuls sur quelques dizaines de millions à connaître les paroles.

 

Don’t the clocks turn back this evening,
Another hour for you to try and forget to try and correct your mistakes.
And yes i know i'm wrong but theres two sides to every story,
Baby we are not the same and we will never feel the same.

Oh oh oh am i in trouble darling i apologise,
I need you more then anything please come back with me tonight,
Oh oh oh i am in trouble darling i apologise,
I miss you more then anything please dont ever leave my side.

 

8h15. Malgré le peu d’heure de sommeil, je me réveille dans un bien être assez inhabituel. Toujours avec un petit morceau en tête. Ça tombe bien, il ne traîne jamais bien loin de ma platine.

Et si le groupe en question, les anglais de ‘I Was A Cub Scout’, était de passage en Belgique ?

Et si je n’étais pas le seul à connaître ces paroles ?

Et si, et si, et si…

 

Jackpot. I Was A Cub Scout est sur la route. Une route impressionnante, de plus de cinquante dates, qui traverse l’Angleterre, la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et… la Belgique.

Ce sera le 2 décembre 2007 dans la minuscule salle de l’AB Club et ils accompagneront Minus The Bear.

 

Je suis aux anges.

 

Et si…

 

20/07/2007

Sur ma platine: I Was A Cub Scout VS White Rabbits

Revenons à nos moutons, ça ne fera pas de mal à une mouche.

 

Pendant trois mois, tel un moine tibétain, loin de la capitale Européenne, je me déconnecte (un peu) de l’actu et autres découvertes musicales. Ce n’est qu’éphémère bien sûr et la rentrée s’annonce déjà très mouvementée.

Mais malgré toutes mes occupations estivales, je ne peux résister à surfer, encore et toujours, à la recherche de la perle rare.

La perle rare, ce ne sera pas pour cette fois…

Juste deux morceaux qui pourraient bien:

1)      Vous faire apprécier une journée ensoleillée, voir même vous donner quelques mouvements dansants ou autres déhanchements.

2)      Vous donnez un peu la pêche (ou la banane, c’est selon) si, comme c’est le cas pour le moment en Belgique, le temps est pourri et que vous vous réveillez le matin sous la pluie.

 

Deux morceaux qui n’ont aucunement la prétention de rester des années sur votre platine, juste l’espoir de vous faire décocher un sourire, un petit mouvement de la tête ou du bassin. Et au pire, de finir à la corbeille après une écoute…

 

À ma droite, des anglais. ‘I Was A Cub Scout’. Et grâce au titre de leur album ‘I Hate Nightclubs’, il marque déjà un point.

 

iwasacubscout


 

Par contre, c’est vrai qu’avec cette photo et leur tête d’ados boutonneux, ils en perdent deux. (ils sont pardonnés, ils ont à peine 18 ans)

Mais là où ils raflent la mise, c’est avec le single ‘Pink Squares’ et le clip qui va avec.

 

Le Clip :

 

 

 

Les Paroles :

Pink Squares

dont the clocks turn back this evening,
another hour for you to try and forget to try and correct your mistakes.
and yes i know i'm wrong but theres two sides to every story,
baby we are not the same and we will never feel the same.

oh oh oh am i in trouble darling i apologise,
i need you more then anything please come back with me tonight,
oh oh oh i am in trouble darling i apologise,
i miss you more then anything please dont ever leave my side.

these gentle twists these gentle turns we are getting awfully close,
i have my suspicions that somethings wrong,
you know i should of stayed and talked,
but oh i grabbed my shoes and i left the room singing oh oh oh what can i do,
baby there is no need to hide.
darling there is no need to fight.

 

Une sorte de pop-disco-electro-rock simple voir bête mais efficace sur certaines personnes (dont moi). Une intro qui rappelle les tubes dance des années 90 et puis tout s’arrête pour laisser place à juste la voix fragile du chanteur. Le reste est une vague histoire de rythmiques, de mélodies, de synthés et de solos à la batterie.

Simple, bébête, éphémère mais j’adoreeee.

 

À ma gauche, des américains (-1). ‘White Rabbits’. Comme ils sont encore totalement inconnus dans le monde francophone (et dans le monde anglophone d’ailleurs), je n’ai malheureusement pas des masses d’infos à leur sujet. Et pour cause, ils viennent à peine de débuter, d’entrer sur la scène musicale US et de sortir leur premier album ‘Fort Nightly’, un album pas aussi extraordinaire que la presse américaine ne voudrait le laisser penser. Dans ce premier album, j’ai choisi ‘The Plot’. Un morceau entraînant et plutôt bien ficelé, une sorte de tube indie rock assez sympathique mais très laissant et répétitif en prêtant un minimum d’attention aux sonorités.

 

Whiterabbits


 

Un Extrait Live (c’est tout ce que j’ai pu trouver) :

 

 

 

Résultat : Victoire des anglais au nom génial ‘I Was A Cub Scout’ avec le titre ‘Pink Squares’ et avec un clip tout aussi kitch que le morceau.

 

Encore quelques écoutes et après je n’en reparle plus… Promis

 

Vous suivez les lapins blancs ou les boy scouts?

 

Et puis j’oubliais,