26/05/2007

Cold War Kids

ColdWarKidsBotanique


« Quand j’étais gamin, je considérais que certains groupes m’appartenaient, qu’ils étaient « à moi » et à personne d’autre. Je me sentais trahi quand ils devenaient trop populaires et je me démerdais vite fait pour trouver un autre groupe que personne ne connaissait… »  

Jeff Tweedy, leader de Wilco, Technikart mai 2007

 

Ces derniers jours, les journées se suivent et se ressemblent… Elles se résument à étudier, passer un examen, dormir, étudier, passer un examen, (faire un match de PES), dormir,… Un magnifique cycle, enfin brisé par 4 jours sans examens…

 

4 jours un peu plus tranquilles, ce qui laisse le temps d’écrire quelques billets pour ToX. J’ai toujours une multitude d’idées en tête, de groupes, de découvertes, de versions acoustiques qui n’attendent que vous. Pourtant, toujours cette interrogation : Pourquoi n’avoir jamais parler des Cold War Kids ?

Je les avais bien brièvement mentionné dans mon top de concert en 2006 mais depuis, plus rien…

 

C’est que le groupe et surtout leur statut ont bien changé depuis…

Je les avais découvert avec leurs EP (ils en avaient 3 quand même!), quelques semaines avant leur passage au Botanique en novembre 2006. Ils étaient alors en première partie des Two Gallants et inconnus à l’époque. Quel plaisir  de les découvrir sur scène et surtout de reconnaître les morceaux inconnus que je connaissais :o) Une prestation et un groupe remarquables et sensationnels. Le genre de groupe qu’on aimerait bien garder rien que pour soi… Malheureusement pour moi (heureusement pour eux !), il y a eu quelques fuites ! Et en à peine 2 mois, voilà qu’on parle des Cold War Kids partout ou presque. Dans la foulée, leur premier album ‘robbers & cowards’ sort et est adulé par la critique.

J’étais dépossédé… Et pour enfoncer encore un peu plus le clou, à peine 6 mois après leur prestation devant 200 personnes dans la rotonde, ils sont annoncés au Rock Werchter Festival…

 

Nostalgique, il m’arrive encore de remettre la main sur leur EP et de l’écouter, des souvenirs plein la tête :D

Et comme j’avais l’impression d’être à la fois dépossédé mais aussi victime d’une grande machination… je n’ai jamais rien posté sur Cold War Kids… Pourtant, il y a toujours leur nom qui reste là, qui vous attend sur ma liste des groupes dont je pourrai parler… avec l’idée de faire au plus simple, juste présenter un morceau, ‘We Used To Vacation’ ou ‘Hospital Beds’, quelques explications, le clip, les paroles et on n’en parle plus… mon erreur est réparée…

 

Et pour tout vous dire, je comptais m’y mettre samedi. Seulement voila, nous sommes le vendredi 25 mai, il est 23h33, je suis exténué par ces quelques jours d’examens, il ne me reste plus qu’une chose, récupérer un peu de sommeil… Seulement voilà, j’ai la petite habitude de prendre le premier magasine qui traîne aux alentours de mon lit, histoire de lire quelques pages avant de m’endormir…et ce soir, ça tombe sur un certain ‘Technikart’ (tient tient Justice en couverture). Et à la page 114, je tombe sur l’interview de Wilco pour la sortie de son dernier album… Voila qui devrait faire l’affaire… m’endormir en 5 minutes…

 

Seulement voilà, je tombe sur ce passage très intéressant : « Quand j’étais gamin, je considérais que certains groupes m’appartenaient, qu’ils étaient « à moi » et à personne d’autre. Je me sentais trahi quand ils devenaient trop populaires et je me démerdais vite fait pour trouver un autre groupe que personne ne connaissait… »

 

Et puis merde, je vous présente Cold War Kids ! C’est un groupe super, ils sont géniaux sur scène, leurs morceaux sont originaux et variés, leurs paroles sont censées. La plupart de leurs morceaux sont taillés pour être des tubes en puissance. Vous devez certainement déjà en avoir entendu parler. Dans le cas contraire, c’est avec plaisir que je vous les présente. Il y a quelques semaines, ils étaient présents aux Nuits Botaniques, en tête d’affiche pour une soirée Soldout. Leur prochain passage près de chez nous, ce sera le 30 juin aux Eurockéennes de Belfort le 1er Juillet à Werchter.

 

Le Clip de ‘We Used To Vacation :

 

 

Le Clip de ‘Hang Me Up To Dry’ :

 

 

Quelques explications : Le morceau ‘We Used To Vacation’, c’est l’histoire d’un père alcoolique qui écrit à la première personne. Ça ne parle pas du tout des vacances, c’est plutôt une explication rapide de l’état de sa famille et de sa vie qu’il est en train de détruire…

Ce gars n’essaie pas de nier sa situation, il essaie juste de s’en sortir… Chose pas vraiment évidente…

Sinon j’aime aussi beaucoup le morceau ‘Hospital Beds’ qui est l’histoire de deux hommes, assez âgés, qui partagent une chambre d’hôpital. Ils sont peut être en train de mourir mais ça n’a pas d’importance, ils commencent à se lier d’amitiés.

 

 

28/04/2007

Dvd : Thumbsucker

18655980

Dvd : Thumbsucker

 

Date de sortie : 06 Septembre 2006   

Réalisé par Mike Mills

Avec Lou Taylor Pucci, Tilda Swinton, Vincent D'Onofrio

Film américain. 

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h 36min. 

Année de production : 2005

Titre original : Thumbsucker

Distribué par Gaumont Columbia Tristar Films

 

Résumé :

 

A 17 ans, Justin suce toujours son pouce. Son père, Mike, se cache derrière ses airs de gros dur. Audrey, sa mère, ne sait plus trop où elle en est. Seul le petit dernier, Joel, semble s'en sortir...
Age difficile obscur porte un regard lucide et drôle sur ces gens qui, quels que soient leur âge ou leur condition, ont peur d'être eux-mêmes. Au-delà d'une norme qui n'existe pas, tous vont découvrir que ce sont leurs fragilités et leurs failles qui les rendent si attachants...

 

L’avis de ToX :

 

J’avais entendu parler de ce film lors de sa sortie en salle à la rentrée 2006. Le programme était alléchant, un film indépendant américain qui trace le portrait d’un ado, ses problèmes, son mal-être, de ses relations et de sa famille.

Les récompenses présentes sur la pochette du Dvd avaient tendance à confirmer mon impatience et tout le bien que j’en pensais : Ours d’argent au Festival du Film de Berlin et Prix du Jury du Sundance.

Première surprise, la traduction française du titre original. On passe de Thumbsucker à Age Difficile Obscur, du grand n’importe quoi.

Au niveau du film, finalement ce fut une déception aussi… Rien de bien passionnant, on s’embête, on a du mal à s’attacher aux persos et au final, le fait de sucer son pouce n’a que peu d’importance… dommage. Le portrait aurait vraiment pu être sympa.

 

On notera au passage que ce film est l’adaptation d’un roman de Walter Kirn. Celui-ci me donne maintenant envie de le découvrir puisque l’idée de départ, l’acceptation de soi, bien exploitée pourrait être vraiment chouette… en lecture.  

 

Cependant, à la suite du visionnage du film, reste cette impression, celle de la déception…

 

14/04/2007

Dvd: L'Entente cordiale

18616967

 

Date de sortie : 21 Juin 2006 

Réalisé par Vincent de Brus

Avec Christian Clavier, Daniel Auteuil, François Levantal

Film français. 

Genre : Comédie, Action

Durée : 1h 33min. 

Année de production : 2006

Distribué par Warner Bros. France

 

Le Géorgien Viktor Zilenko a dérobé aux Russes la puce "Exterminator". Implantée dans le corps d'un soldat, elle supprime toute sensation de douleur. Mais si au bout de 12 heures le soldat n'est pas revenu de sa mission, la puce explose et le soldat avec !!
La Russie veut racheter ce "bijou" de nanotechnologie militaire par l'intermédiaire des services secrets français.
Viktor ne veut procéder à l'échange qu'avec un ex-diplomate français en qui il a toute confiance : François de La Conche. Le châtelain accepte de reprendre du service pour servir la nation.
Viktor Zilenko doit lui remettre un pistolet seringue contenant la puce contre un code bancaire sécurisé sur lequel se trouvent 25 millions de dollars.
François sera accompagné d'un interprète : Jean-Pierre Moindrau. Séducteur invétéré, ce dernier profite de la mission pour rejoindre sa fiancée indienne à Londres...

 

L’avis de ToX : J’étais seul et je n’étais donc pas très exigeant niveau film ce vendredi soir. Pourquoi ne pas choisir un film français alors ? Ah et pourquoi ne pas choisir l’Entente Cordiale ! La pizza est prête, c’est parti pour 1h30.

Mais bizarrement, alors qu'on peut trouver de très bons films un poil, voir très, ennuyeux et bien ici c’est un film lamentable… mais pas ennuyeux. Je l’ai donc regardé jusqu’au bout. Au niveau acteurs français, le casting n’était pourtant pas mal avec Clavier et Auteuil en duo principal. Et pourtant, ils sont loin de pouvoir sauver ce film, totalement ridicule. Et ce n'est pas la fin, sans queue ni tête, qui viendra sauver ce navet.

 

Entendons nous bien la dessus, passez votre chemin sur l’Entente Cordiale !