29/03/2014

ToX is Back !

Je ne sais plus trop ce qu'il m'était passé par la tête ce jour-là, mais le 29 décembre 2006 je me lançais dans l'aventure et j'entrais dans la blogosphère avec mon premier post sur tox.skynetblogs.be

A l'époque, j'avais 20 ans et j'étais étudiant. Twitter, Facebook et YouTube venaient à peine d'éclore. Et la mode était encore aux blogs. Mon projet était encore très vague, mais l'idée était là : à qui le souhaitait, je voulais partager mes goûts, mes découvertes et mes aventures. Par je ne sais quel enchantement, la sauce a rapidement pris. Invitations, concerts, festivals, avant-première,... tout s'est enchaîné très rapidement et j'étais un étudiant/blogueur heureux. Puis la Sabam (l'équivalent de la Sacem en France) est arrivée et a brisé mes rêves et mon projet.

boobees_1920x1080.jpg

Cela correspondait justement avec les derniers mois de mes études universitaires et comme un signe, je me suis dit qu'il était sans doute temps pour moi de mettre un terme à ToX. Ultime consécration et dernière aventure, en mai 2009, j'étais sélectionné comme ambassadeur pour représenter la jeunesse belge au Festival Europavox à Clermont-Ferrand.

Quelques mois plus tard, mon Master de Socio en poche et malgré encore quelques projets en tête (Listen2Fight, La Médiathèque), j'ai commencé à me pencher sur mon entrée dans la vie active. Là encore j'ai eu beaucoup de chance en tombant rapidement sur le job de mes rêves : responsable de la communication pour une petite startup belge active dans le domaine des télécoms. J'ai ainsi passé 4 merveilleuses années à participer au développement d'une petite entreprise. J'y ai acquis de l'expérience, je m'y suis fait des potes et j'ai vécu quelques aventures inoubliables (voyage à Istanbul, Congrès à Barcelone, assister à des matchs de foot comme Chelsea - Arsenal,...). Mais là encore, toutes les bonnes choses ont une fin et il est temps pour moi de tourner la page.

Une nouvelle vie commence pour moi et j'ai décidé de revenir la partager avec vous. Le projet ToX restera toujours aussi fourre-tout et varié. Mon écriture et mes points de vue resteront toujours aussi personnels et subjectifs. Quant au blog et à son design, ils n'ont pas évolué depuis 2006 ! Ce n'est sans doute que temporaire, mais à l'heure actuelle ce côté old school/amateur me convient encore très bien ! Mes centres d'intérêt se sont quant à eux quelque peu déplacés. Déformation professionnelle sans doute. Mon côté geek s'est grandement développé et ma copine, geekette et gameuze à ses heures perdues, ne m'a pas beaucoup aidé pour changer cela. Rien de grave, je vous rassure. C'est juste qu'en plus de la musique, de mes découvertes et de mes aventures, vous aurez droit à quelques aperçus de mon univers geek avec mes consoles, mes figurines, mes achats,...

Enfin bref, tout ça pour vous dire que je suis de retour dans la blogosphère et que j'en suis ravi ! C'est pour moi un retour au source, mais aussi une forme d’exutoire, après avoir écrit pendant 4 ans sur des sujets imposés, voici le retour de la liberté. 

A très très vite sur ToX !

Tchussss

Thomas

09:55 Écrit par ToX dans Tranche de vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23/10/2007

Pour le meilleur et pour le pire

DSC02351

Because we are your friends
You'll never be alone again
Ooh...come on !

 

Pour le meilleur et pour le pire.

Vivre en communauté, c’est depuis 4 ans pour moi une expérience très particulière dans  laquelle je me sens particulièrement à l’aise. Vivre ensemble, s’ennuyer ensemble, se disputer ensemble, s’amuser ensemble, boire ensemble, rire ensemble. Pour le meilleur et pour le pire.

 

Pour mettre un peu de piment à tout ça (si c’est vraiment nécessaire), j’ai toujours quelques idées de génie sous le bras…

L’année passée, on m’avait décerné le prix suivant :

 

« Je suis fier de vous annoncer que vous avez fait la meilleure blague de tous les temps dans les kots universitaires, fier d’avoir été la victime de cette blague, fier d’être votre cokoteur »

 

Pour cette rentrée, je me devais d’innover un peu.

Première chose, trouver et choisir une victime. Ce sera un colocataire québécois. Facile.

Deuxième chose, des complices. Rien de plus simple, nous sommes douze dans le couloir dont quelques esprits aussi joueurs et taquins que moi.

Troisième chose, établir le stratagème. Des règles simples et efficaces : Chacun son tour, rendre visite à notre ami canadien et ramenez un trophée de notre escapade. Celui qui se fait prendre en flagrant délit de vol est éliminé, celui qui rapporte le gain le plus original ou spectaculaire remporte la partie. 

Quatrième et dernière chose, mettre le plan en application. Facileeee.

 

Je débute la partie. Mine de rien, l’air de tout, je reviens de ma première visite avec une paire de chaussure. S’en suit, 20 minutes de pur bonheur. A tour de rôle, chacun rapporte son butin : des chaussettes, du savon, des lunettes, un passeport, un livre, un portable… Et finalement, l’objet qui me donnera la victoire : le judas.

 

Un petit accessoire tout bête mais qui une fois enlevé donne des scènes dignes des meilleures émissions de téléréalité (ou pas). Un québécois qui dort, un québécois qui se réveille, un québécois qui surfe sur internet. Une expérience unique. La supercherie ne sera découverte que 24h plus tard. C’est pour le moment, la blague de ce début d’année, c’est bête, pas amusant pour tout le monde et surtout c’est le premier billet sur ToX depuis… 16 jours. C’est un retour, encore un, les chroniques suivront. Accrochez vous.

 

DSC02347


 

Pour illustrer ça, Justice, pourquoi pas… ‘Never Be Alone’ Un clip, une situation et des paroles pas très éloignées de ce qui se passe ici…

 

Because we are your friends
You'll never be alone again
Ooh...come on !

 

Le Clip:

 

 

Le Bonus:  Justice vs simian - we are your friends [ToX].mp3

23:36 Écrit par ToX dans Tranche de vie | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |

28/09/2007

De retour...

MenomenaFriendAndFoe-742593


Bien sûr que je ne vous ai pas oublié.

 

Après huit jours loin de ToX (mais si proche de choses tellement plus importantes), je suis enfin là, de retour pour quelques jours de repos à la campagne, loin de l’agitation bruxelloise.

 

Trente jours de folie, peut être les plus importants de ma vie, inaugurés de la plus belle manière qu’il soit par un périple de 3000km à travers la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark. Histoire de rappeler qu’il existe des circuits touristiques alternatifs, remplis de superbes endroits désertiques, de gens merveilleusement accueillants et surtout qu’il existe des amis de longues date absolument géniaux et toujours présents.

 

Une rentrée universitaire ensuite, la quatrième, pour me rappeler que mon parcours avance, que mon orientation se précise, que c’est assez amusant de se retrouver en ‘cours’ à quatre devant un professeur universitaire… mais aussi que ma vie d’étudiant touche à sa fin…

 

Qu’importe, sur ma route il y avait encore un incroyable voyage, à Paris cette fois-ci, pour quatre jours et trois nuits… de rêve. Merveilleusement accueillis par trois amis… rencontrés cet été à Dour. ToX Connecting People. Marion, Greg et Rozen m’ont démontré de la plus jolie des manières qu’ils sont une de mes plus jolies rencontres de cette année. Pas le temps de m’attarder en terre française (je vous passe ma rencontre enrichissante dans le Thalys avec un philosophe franco-allemand), le devoir m’appelle.

Un devoir qui, en plus de devoir assister à quelques cours et d’organiser un certain stage, consisté à ‘fêter’ le départ d’un ami en République Tchèque et puis surtout à organiser une méga murge mercredi soir avec mes colocataires d’exceptions et d’horizons divers et variés (le Caribou québécois, la Jenny polonaise,… et d’autres belges tout aussi « exotiques » J)   

 

Une semaine qui, malgré une éprouvante journée de 6h de cours et d’un trajet en train, s’achève avec des souvenirs pleins la tête (et de la musique plein les oreilles). Des voyages parfaits et de nouveaux colocataires extraordinaires qui laissent entrevoir quelques prochains mois bien animés.

 

Et puis, pour que ce billet ait un minimum d’intérêt, je me dois de vous toucher un mot à propos des américains de Menomena de passage ce mardi 2 octobre au Botanique pour ce qui s’annonce déjà comme une des meilleures soirées musicales de cette rentrée.

 

Issu de la scène indie rock expérimentale américaine, ce trio multi-instrumentaliste originaire de Portland sort un nouvel album « Friends and Foe » chez Barsuk Records (label de Nada Surf ou autres Death Cab For Cutie). Leurs compositions originales oscillent entre une rythmique énergique et une voix douce qui tourne en dérision des thèmes typiquement américains. Les mélodies tantôt entraînantes, tantôt intimistes nous plonge dans un univers mystérieux mais très travaillé.

 

Vous voici prévenus.

 

Portez vous bien.

 

22:09 Écrit par ToX dans Tranche de vie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | |