20/04/2007

Sur ma platine: The Spinto Band - Oh Mandy

spintohorizon

Sur ma platine : The Spinto Band – Oh Mandy

 

Profitons des rayons du soleil que nous offre le printemps, pour écouter une balade pop. La chanson pop parfaite ? Nous n’en sommes pas loin en tout cas.

Trêve de blabla, écoutez et profitez !

 

Le clip :

 

Absolument génial!

 

Les paroles :

 

Oh Mandy

 

I got a gnome in the backyard
I put him right on the X mark
he's supposed to show me where the money is
Hey wont you show me where the money is
I got it all on the back of my hand
I want your answer so I won't forget
Then show me right where your heart is
Oh right now tell me where your heart is

Oh Mandy, Oh Mandy
Oh Mandy, Oh Mandy
So Dreamy, Oh Mandy
So Killing, Oh Mandy

Sure I had trouble from the onset
I tried to chase things I couldn't get
Show me a rerun on the W
Show me a rerun on the WB
So What's it like to be in it
and move away to the Midwest
I gotta message for your auntie
I gotta message for your auntie

Oh Mandy, Oh Mandy
Oh Mandy, Oh Mandy
So Dreamy, Oh Mandy
So Killing, Oh Mandy
Oh Mandy, Oh Mandy
Can read me, and has me
Oh Mandy, Oh Mandy's
Completely out of reach

And now I know I'm at the end of my wits
don't gotta tell me where this is going
cus I know nothing ever falls apart
yeah I know nothing ever falls apart
remind me once more where this is going
before I fling it out into the ocean
it's kind of level but its wavy
It's looking more blue than it is green
it's looking quiet as I jump in
so I can finally hear you scream
You got a gnome in the backyard
you put him right on the X mark
you're eating brains out the back of my head
oh yeah, that's where the money is

Oh Mandy, Oh Mandy
Oh Mandy, Oh Mandy
So Dreamy, Oh Mandy
So Killing, Oh Mandy
Oh Mandy, Oh Mandy
Can read me, and has me
Oh Mandy, Oh Mandy's
Completely out of reach

 

Le bonus :

Leur passage dans « Concert à emporter » de la Blogothèque. Ça se passe dans un bar parisien.

 

 

15/04/2007

Sur ma platine: The National

The national


The National

 

Site Web : http://www.americanmary.com/

Myspace : http://www.myspace.com/thenational

 

J’avais déjà entendu parler du groupe, mais je n’avais jamais pris la peine de m’y attarder. Hier, je remarque qu’ils occupent la première partie d’Arcade Fire pour leurs dates américaines. Voila, qui devient intéressant. Et aujourd’hui, par hasard, j’ai la chance d’écouter Boxer, leur quatrième album qui sortira le 22 mai prochain.

 

Un seul mot : Waw ! Un album qui risque d'encore tourner longtemps sur ma platine. On y retrouve tout ce que j’aime dans un style proche d’Interpol. Une voix qui prend aux tripes, des mélodies sublimes, le coup de cœur 2007 ?

 

En complément, leur biographie extraite du site ados.fr, une vidéo acoustique de Ada extraite de la blogothèque et de son chouette principe du Concert à Emporter. Et finalement, le premier extrait de leur nouvel album en téléchargement libre ICI

 

A ne pas confondre avec Grand National, le quintet de The National donne aussi dans la pop mais ses influences lorgnent plus du côté de Leonard Cohen que de Blur. Formé par le chanteur Matt Berninger et les fratries Dessner et Devendorf, le groupe est né à New York à la fin du siècle dernier.

Amateurs de country folk, ces trentenaires avertis se lancent dans l’enregistrement d’un premier album éponyme en 2001 qui ne marquera pas les foules, mais leur permettra d’intégrer la maigre famille américaine du genre. Dans leur entourage, on retrouvera ainsi les Tindersticks ou encore Interpol. Les «frères» originaires de l’Ohio récupéreront d’ailleurs le prodigieux mixeur de ce dernier groupe, Peter Katis, lors de la production de leur second opus : «Sad Songs For Dirty Lovers».

Exorcisant leur alcoolisme et autres histoires d’amour déchue, les membres de The National n’ont pas à craindre la rupture du public qui ne cesse de s’amplifier tournée après tournée. En France, la bande est plus confidentielle mais parvient tout de même à s’imposer avec un troisième album : «Alligator». Sorti en 2005, celui-ci lui a permis de s’inviter aux Eurockéennes de Belfort au sein duquel, le groupe fut l’une des rares surprises de la programmation. source: http://musique.ados.fr/The-National-art1312.html

 

 

 

 

Boxer, qui sortira, le 22 mai est sublime, vous voila prévenu ! Pour ma part, je vais m’empresser de découvrir leurs albums précédents !