20/05/2007

Sur ma platine : The Kissaway Trail

Sur ma platine : The Kissaway Trail

 

519wWUcfNHL


 

Hé bien non, cette fois ce ne sera pas un morceau sur ma platine mais tout un album. Ce sont les danois de ‘The Kissaway Trail’ et c’est un de mes albums préférés de ces derniers mois. La révélation ? C’était sur scène, il y a quelques jours. (ICI)

Et ce n'est pas un hasard, je suis revenu de cette excellente soirée avec le précieux Cd dédicacé par le groupe.

 

Le premier élément marquant le splendide artwork de leur album signé Tracy Maurice, déjà (re)connue pour son travail dans le visuel de ‘Funeral’ d’ Arcade Fire… Tiens donc.

Viens ensuite leur label, ‘Bella Union’, gage de qualité, où The Kissaway Trail côtoient des artistes comme Midlake, Laura Veirs ou Explosion in the sky… Pas mal

 

Ils sont vraiment très talentueux et l’influence d’Arcade Fire ne se fait pas sentir seulement dans le visuel de l’album…

 

Un premier morceau ‘Forever Turned Out To Be Too Long’ sous forme d’une intro impressionnante, la même qu’en concert, avec les cinq membres du groupe au micro sous un fond d’orgue et de batterie. Le ton est donné.

2 minutes 31 plus tard, place à ‘Smother + Evil = Hurt’ le premier single extrait de cet album et qui illustre parfaitement l’univers du groupe : puissant et mélodique (et entêtant).Viennent ensuite ‘Tracy’, ‘It’s close up far away’ et ‘ La la song’ et toujours le même constat au rendez vous : c’est entraînant, mélodique, puissant, charmant et extrêmement bien orchestré. Et pourtant, aucun morceau ne se ressemble et ce, même si les refrains repris en chœur occupent à chaque fois une place non négligeable (ainsi que les ‘la la la’).

 

A l’écoute des 11 morceaux et après 41 minutes, on comprend mieux pourquoi ‘Bella Union’ a craqué pour ce groupe danois. Et que ce soit sur cd ou sur scène, sachez qu’il faudra compter sur eux dans le paysage musical des prochains mois, voir des prochaines années.

 

Décidément, les scandinaves n’ont pas fini de nous étonner. Pour notre plus grand plaisir.  

 

A n’en pas douter, un des albums de l’année.

 

Le Clip :

 


 

Les Paroles :

 

Smother + Evil = Hurt

 

It was night and we were spinning
The world stood still
But the time was winning
We still sleep with the light on
Where were you when the light got defeated
A thought less is thought more needed
We needed you most nedded you most
Smother + evil = hur
We stood still and buldings were spinning
Our kisses were lost and always windy
We are history cause history made us
Where were you when life got defeated
A mouth more is a mouth more not needed
Over float will over float comes
Walls climbedus because we became stones
With rampant branches molded identical
Let it remain so it remain so

 

 

 

19/05/2007

Sur ma platine : Malibu Stacy – Los Angeles

Sur ma platine : Malibu Stacy – Los Angeles

 

malibu


 

Samedi 19 mai 2007. Ce matin, je peux me permettre de faire une pseudo grasse mat’. 8h30 mon réveil sonne. Entrouvrir les rideaux, le temps semble beau. Allumer la radio, wouaaa une chanson qui donne la pêche. L’aventure peut commencer.

« Thomas, ne t’emballe pas, tu connais plus que certainement le groupe mais tu ne vas pas t’en souvenir. Garde ton calme, reste éveillé, essaie de choper quelques paroles. » Jackpot, j’arrive à retenir ‘Oh Oh Oh Take my cheers’ !

Il ne reste plus qu’à taper ‘Lyrics take my cheers’ chez l’ami Google et hop emballé, c’est pesé. C’est du moins ce que je croyais. En vain… merde alors.

Après quelques longues minutes, je trouve enfin sur le site de PureFm la fonction pour avoir les infos sur les derniers titres passés… C’était tout con en fait.

 

Résultat : Los Angeles de Malibu Stacy.

 

Ben oui, je les avais oublié ceux là. La dernière fois que je les ais entendu ça devait être dans le jeu Fifa 07 (La classe ! Des belges qui se retrouvent dans la bande son d’un jeu vidéo). Depuis, ils semblent avoir (ou avoir été) un peu laissé de côté au milieu de la scène belge actuelle. Pourtant, leur son est accrocheur, c’est le moins que l’on puisse dire, et ne sonne pas ‘petite pop belge bien fade sans envergure’ (Qui a dit le dernier album de mud flow ? :D)

 

Eh bien oui, c’est là la surprise : ça ne sonne pas belge ! Et ce morceau n’a rien à envier à d’autres que j’ai présenté précédemment comme Charlotte de Air Traffic. Evidemment, ça ne se démarque pas spécialement, ça ne réinvente rien, mais si ça peut au moins donner la pêche le matin… Moi je prends.

 

Un petit tour sur leur Myspace montre l’ambition actuelle de Malibu Stacy. En juin, ils seront en tournée en France avec des dates à Paris, Bordeaux ou Lille et seront de retour en Belgique pour une date, ce sera le 1er juillet au festival Couleur Café.

 

Pas mal comme choix. Alors que les Tellers choisissent de tourner en Belgique, en visitant le moindre petit village campagnard avec leur EP de 7 titres. L’approche de Malibu Stacy est différente, un EP suivit d’un premier album et une tournée en France. Une question de choix…

 

Leur album ‘G’ est depuis quelques mois dans les bacs, et ne fût ce qu’avec une si jolie pochette, ils devraient réussir à en vendre quelques uns.

 

Le Clip :

 

Les Paroles :

 

Los Angeles

 

Los angeles' so far,
And the urge to kill is near,
They act like they're not scared, no,
They'll be calling soon,

Woah oh oh oh, woah oh oh oh,
Woah oh oh, woah oh oh,
Take my cheers, they're gonna break me,
Woah oh oh, woah oh oh,
And i'm sure i can't wear a wallet,

At the drive in, blew the ransom,
Archit disappears,
She lives to dance at mason's bar,
Every last night she brings us kisses,
And the voltures scream,

Woah oh oh oh, woah oh oh oh,
Woah oh oh, woah oh oh,
Take my cheers they're gonna break me,
Woah oh oh, woah oh oh,
And i'm sure i could wear a wallet,

And all those times,
I went to see her dance,
Forgot to think,
So hard to get somewhere,
To be her man,
To be her man,
To be her man,
Damn she kills me,

Woah oh oh, woah oh oh,
Take my cheers they're gonna break me,
Woah oh oh, woah oh oh,
And i'm sure you could wear a wallet,
Woah oh oh, woah oh oh,
Take my cheers they're gonna break me,
Woah oh oh, woah oh oh

 

14/05/2007

Sur ma platine : Interpol – The Heinrich Maneuver

 Interpol est de retour ! Un troisième album extrêmement attendu depuis l’excellentissime ‘Antics’ sorti en 2004.

 

Petit récapitulatif des infos disponibles à propos de ce nouvel opus :

 

-         L’album s’intitulera ‘Our Love To Admire’.

-         Sa sortie est prévue pour le 9 juillet chez nous et pour le 10 juillet aux USA.

-         Il sera composé de 11 titres et voici la tracklist :

 

1.Pioneer to The Falls
2. No I in Threesome
3. The Scale
4. The Heinrich Maneuver
5. Mammoth
6. Pace is the Trick
7. All Fired Up
8. Rest My Chemistry
9. Who Do You Think
10. Wrecking Ball
11. The Lighthouse

 

-         Ils viennent de se lancer dans leur nouvelle tournée, ils étaient à Coachella il y a quelques jours. Ils seront de passage en Belgique au Rock Werchter Festival le 1er juillet. Pour nos amis français, patience, aucune date n’est prévue pour le moment.

-         Après la sobriété de ‘Antics’ de la pochette de ‘Antics’, celle de ‘Our Love To Admire’ devrait ressembler à ça :

 

 

612x+UIlKLL._SS500_

 

-         En enfin, le premier single extrait de ‘Our Love To Admire’ est dans les bacs depuis le 7 mai et s’intitule ‘The Heinrich Maneuver’. C’est l’histoire d’une ex-petite amie qui vient d’être froidement plaquée et qui vit désormais à l’autre bout des Etats-Unis. « How are things on the West Coast? »

 

 

Les Paroles :

Heinrich Maneuver

 

How are things on the West Coast?

I hear you movin' real fine
You wear those shoes like a dove
Now strut those shoes
We'll go roaming in the night
Well how are things on the West Coast?

You keep it movin' to your soul's delight
Now I've tried the brakes
I've tried but you know it's a lonely ride
How are things on the West Coast?
Oh and move heaven behind those eyes...

Today my heart swings
Yeah, today my heart swings

But I don't want to take your heart
And I don't want a piece of history
No I don't want to read your thoughts anymore
My God...

'Cause today my heart swings
Yeah, today my heart swings

How are things on the West Coast?
Hear you movin' real fine tonight
You wear those shoes, I decide
Oh strut those shoes,
We'll go roaming in the night
Well how are things on the West Coast?

Yeah, but you're an actress I don't identify

Today my heart swings
Yeah, today my heart swings

Say it...
But I don't want to play the part
And I don't want a taste of victory
No I don't want to read your thoughts anymore
My God...

'Cause today my heart swings
Yeah today my heart swings

Say it...
'Cause today my heart swings
Yeah, today my heart swings

Let it come...
'Cause I've got a chance for a sweet saint life
I said I've got a dance and you'll do just fine
Well I've got a plan, look forward in my eyes

Let it come...
Well I've got a chance for a sweet saint life
I said I've got a dance, it moves into the night
Well I've got a plan, look forward in my eyes

Well today my heart swings...

 

Mon avis : On reconnaît bien la marque de fabrique d’Interpol. Petite déception cependant. Un morceau qui ne change guère de ceux de ‘Antics’ leur album précédent et qui aurait très bien pu figurer sur celui-ci. En espérant qu’Interpol ait eu un peu d’audace et puisse nous surprendre avec des nouveaux morceaux sur ce nouvel album… Mais pour l’instant, je reste scotché aux excellents morceaux d’Antics…