17/03/2015

[Test] The Order : 1886 - Entre mythe et réalité - PS4

The Order 1886, PS4, test, avis, jeu, sony, review, critique, durée de vie

Première exclusivité PS4 de l’année, The Order : 1886 était attendu de pied ferme par les joueurs. Avant même sa sortie, tout ou presque semblait avoir été dit sur le jeu. Mais que faut-il vraiment en retenir ? Je l’ai testé pour vous.


The Order est un jeu uchronique dont l’action se déroule dans le Londres de l’époque victorienne. En pleine révolution industrielle, les loups-garous côtoient Jack l’éventreur, les dirigeables et des armes futuristes. L’univers très steampunk du jeu oscille entre réalité historique et de nombreux mythes et légendes fantastiques. En tant que Sir Galahad, un chevalier moustachu de la Table Ronde, vous devrez tout faire pour maintenir l’Ordre dans la société.

The Order : 1886 a été attaqué de toute part concernant sa faible durée de vie. Alors c’est vrai qu’il est particulièrement court et qu’il se termine en plus ou moins huit heures, mais ce serait dommage de le réduire à cela, tant il dispose de nombreuses autres qualités… et de défauts.

Graphiquement, The Order est tout simplement le plus beau jeu sorti à ce jour, toutes plateformes confondues. Un an et demi après le lancement de la PS4, la console de Sony montre ce qu’elle a vraiment dans le ventre. Pour la première fois, il n’y a aucune différence entre les cinématiques et les phases de jeu. Rien que pour ses textures et ses décors, The Order mérite le coup d’œil.

Le gameplay est très atypique. Le jeu alterne sans cesse entre longues, très longues, cinématiques, phases d’infiltration, de tir à la troisième personne et de QTE. Particulièrement rébarbatives, ces dernières séquences consistent à devoir appuyer au bon moment sur la bonne touche lorsque celle-ci apparaît à l’écran. Tout au long de l’aventure, The Order mélange les genres, sans jamais exceller. Malgré la diversité du gameplay, les phases de jeu sont très répétitives. Sur les seize chapitres qui composent le jeu, plusieurs sont uniquement composés de cinématiques impossibles à passer. Pour aborder et apprécier The Order, il faut donc accepter de parfois devoir poser sa manette et de ne pas y toucher pendant 20 longues minutes.

À mi-chemin entre le film interactif et le jeu vidéo, The Order : 1886 rebutera certains joueurs. Avant de se lancer dans l’aventure, il faut savoir et accepter qu’il n’y a pas de mode multijoueur, que le jeu se finit en moins de 10 heures et que la rejouabilité est faible. Pourtant quand on s’y plonge, The Order : 1886 est bien plus qu’une démo technique, c’est une expérience unique qui marquera les joueurs qui la termineront.

The Order 1886, PS4, test, avis, jeu, sony, review, critique, durée de vie

The Order 1886, PS4, test, avis, jeu, sony, review, critique, durée de vie

The Order 1886, PS4, test, avis, jeu, sony, review, critique, durée de vie

Les commentaires sont fermés.