30/04/2014

Mud Flow de retour pour un concert unique à Louvain-La-Neuve

mud flow,tox,concert,2014,lln,louvain-la-neuve,louvain-la-plage,25 juillet,gratuit,vincent liben,re act

Mud Flow et moi

Mud Flow. Que de souvenirs pour moi à l'évocation de ce groupe. C'est d'abord, le premier vrai concert de ma vie. C'était en 2002 à la Maison de la Culture de Tournai. J'avais alors 16 ans et je vivais ma petite vie d'adolescent. Premières bières, premières sorties entre potes et surtout cette première grosse claque musicale sur scène. A l'époque, le groupe venait défendre son album "Re*Act" sorti un an plus tôt. A l'issue du concert, je ressortais avec une grosse claque dans la gueule, mais également l'album du groupe ainsi qu'un poster dédicacé par tous les membres qui, tel une relique, trône encore aujourd'hui dans ma chambre d'ado.

En apprenant la reformation du groupe pour une date unique, un concert gratuit le 25 juillet 2014 au festival Louvain-La-Plage à Louvain-La-Neuve, j'ai ressorti cet album mythique et je me suis surpris en connaissant encore toutes les paroles de titres vieux de plus de 10 ans comme Panic, Your X, Child's Play,...

Il faut dire qu'après cet épisode, j'ai eu l'occasion de revoir Mud Flow à de multiples reprises. En 2004, le groupe sort l'excellent "A Life On Standby", puis en 2007 le nettement plus mitigé "Ryonosuke". Mais cette année 2007 avec la sortie de leur dernier album en date reste pour moi synonyme de sentiments très partagés. D'un côté, j'ai été très déçu par cet album et surtout par les mauvais concerts qui l'ont accompagné. De l'autre, en début d'année j'ai eu le privilège d'assister à la présentation live de "Ryonosuke", 2 mois avant sa sortie, devant 50 personnes. Et surtout, en fin d'année, j'ai pu découvrir Mud Flow au Cirque Royal en première partie de Wilco pour un magnifique concert acoustique.

Et puis, Mud Flow s'est peu à peu éteint. On les retrouve en 2008 chez mon ami Sylvain Fesson pour une interview rock dont il a le secret (en deux parties : 1 et 2). Avec son titre "Liquidation avant inventaire", Sylvain avait perçu l'arrêt du groupe, 2 ans avant l'annonce officielle. Cette interview me marquera également personnellement puisque Vincent Liben, leader de Mud Flow, évoquera ToX et mes critiques.

Pas mal de gens ont effectivement été déçus par Ryunosuke. En comparaison au précédent qu'ils adoraient, certains ont même dit que celui-ci était un navet...


Oui, j'ai lu ça sur un webzine belge : ToX. Le type a été injustement dur par rapport à Ryunosuke. Il ne l'a pas vu pour ce qu'il est, c'est-à-dire un album de transition, avec toutes les imperfections que ça implique. Et puis si on avait fait la même chose que sur A life on standby on se serait fait tout autant descendre. Mais il n'a pas eu tort pour ce qui est de la scène. On a fait certains live qui étaient catastrophiques, notamment notre concert aux Nuits Botaniques, pour cause de problèmes avec l'ingé-son. J'ai mis un mois à m'en remettre alors quand j'ai vu ce qu'en disait ce webzine, ça m'a achevé. Mais bon il ne me serait jamais venu à l'esprit de traiter ce mec de connard. Nous on propose un CD et il a le droit de dire que c'est un navet. Je respecte son avis. C'est des mecs comme ça qui te font réfléchir. Maintenant je crois qu'on s'est réconcilié. Depuis il nous a vu deux fois en version trio acoustique et ça lui a plu. Il ne s'est d'ailleurs pas privé pour le dire. Il a bien senti que c'est vers ça qu'on voulait se diriger. Après ce n'est pas étonnant que ça lui plaise plus : en acoustique notre musique se fait plus mélancolique et c'est sans doute ce qui plait le plus aux fans de pop-rock.

En 2009, Vincent Liben se lance dans une aventure solo et dans la chanson française avec l'excellent et surprenant album "Tout va disparaitre". Tandis qu'en 2010, le groupe annonce officiellement sa séparation.

Un concert unique à Louvain-La-Neuve le 25 juillet 2014

Au vu du rapport étroit que j'entretiens avec Mud Flow, c'est avec un immense plaisir que j'ai appris leur retour sur scène pour un concert unique à quelques kilomètres de chez moi. Ce sera le 25 juillet 2014 à Louvain-La-Neuve dans le cadre de Louvain-La-Plage. Cerise sur le gâteau : le concert sera gratuit !

En espérant que cette reformation leur donnera des idées pour la suite ! :-)

En attendant l'été, pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir ou redécouvrir Mud Flow, je vous ai concocté une petite playlist perso de 10 titres :

29/04/2014

Concert privé de Puggy @ Opéra Royal de Liège [28/04/2014]

Ma dernière rencontre avec Puggy remontait au 22 février 2008. A l'époque, le groupe défendait son premier album "Dubois Died Today" au Botanique dans le cadre du festival Boutik Rock. 6 ans et deux albums disque d'or plus tard, hier soir j'ai eu l'opportunité d'assister à leur concert privé organisé par Belfius Music à l'Opéra Royal de Wallonie. Et comme une invitation à l'Opéra ne se présente pas tous les jours et ne se refuse pas, j'ai pris la direction de Liège pour retourner voir Puggy sur scène.

puggy,concert,belfius music,opéra royal liège,photos,review,compte rendu

Et voici ce que je retiendrai de cette soirée :

Première constatation : A l'Opéra lorsqu'on arrive avec deux minutes de retard (suite à un accident sur l'autoroute), on se voit attribuer une place toute pourrie, au fin fond du quatrième étage. Heureusement que nous sommes rapidement partis visiter les coulisses de l'Opéra à la recherche d'une meilleure place, trouvée dans les loges latérales. 

Deuxième constatation : Comme c'était déjà le cas à leurs débuts, le groupe dispose d'une solide horde de groupies. Les demoiselles étaient en force hier soir !

puggy,concert,belfius music,opéra royal liège,photos,review,compte rendu

Troisième constatation : Ils enchaînent les tubes pendant près de 1h30. C'est beau, c'est léché et c'est très pro, mais leur musique a toujours aussi peu d'effet sur moi... Trop de houhouuu dans les refrains. ça manque de bière, de fausses notes et de rock'n'roll à mon goût.

Quatrième et dernière constatation : L'Opéra Royal de Wallonie est un endroit vraiment magnifique. Peu importe le placement dans cette salle de 1000 places assises, le son est tout simplement parfait. Même chose pour l'éclairage et le jeu de lumière avec au sommet de la salle un superbe lustre qui rivaliserait presque avec la boule à facettes de la Rotonde du Botanique.

puggy,concert,belfius music,opéra royal liège,photos,review,compte rendu

En bref, c'était la grosse ambiance à Liège. Puggy a livré excellent concert qui a ravi les fans du groupe dans un endroit unique, magnifique et prestigieux.

25/04/2014

BRNS dévoile deux titres de son nouvel album "Patine" : Void et My Head is into You

brns,brains,duplex,antoine,mexico,platine,void,my head is into you,wounded

BRNS et moi

Depuis quelques années, c'est toujours la même chose. Je ressens toujours une grande joie en constatant le succès rencontré par les petits gars de BRNS. D'abord parce que j'aime beaucoup ce qu'ils font. Mais surtout parce que j'ai eu la chance de vivre les prémisses de leur projet. J'en garde sous le coude au cas où j'écrirai la biographie du groupe (ou pas), mais voici déjà quelques éléments de cette histoire. J'ai rencontré Antoine (chant et basse), en 2007 sur les bancs de l'Université Libre de Bruxelles. A l'époque, BRNS n'existait pas encore. Antoine et Tim, les deux fondateurs de BRNS, jouaient dans un autre groupe : Duplex. Mais malgré quelques concerts en Belgique et un EP tirait à une centaine d'exemplaires, Duplex ne restera pas dans les anales.

Avec pas mal de passions communes, Antoine et moi avons surtout passé de nombreux concerts (Ah ces concerts de Menomena à la Rotonde) et de soirées étudiantes (plus ou moins alcoolisées) ensemble. C'est ainsi que bien avant la création de BRNS, j'ai quelques souvenirs surréalistes de moments passés en présence des deux fondateurs du groupe, Antoine et Tim.

Et puis, le 16 février 2010, je reçois cet e-mail d'Antoine : "J'en profite pour t'envoyer les prémisses d'un morceau de mon nouveau projet: sois indulgent, le son est très mauvais et ce n'est en aucun cas définitif! Mais ça me ferait plaisir d'avoir ton humble avis :)" Le tout est accompagné d'un MP3 de 11 MB intitulé "Mon Morceau 8 10.MP3". Ce n'était autre que la maquette du morceau qui deviendra quelques années plus tard leur tube : Mexico.

Quelques mois plus tard, BRNS prenait son envol avec le succès qu'on leur connait.

Deux nouveaux titres en attendant leur nouvel album "Patine"

Depuis 2012, BRNS écume les routes de Belgique et de France, mais aussi un peu partout en Europe, pour défendre sur scène "Wounded" leur excellent mini album de 7 titres. A leur actif, de nombreuses dates prestigieuses comme les festivals de Rock en Seine, le Solidays, le Paléo Festival, les Vieilles Charrues, Dour ou le Pukkelpop. Le mois dernier, ils assuraient même la première partie de Girls in Hawaii à l'Olympia.

"Patine", leur très attendu premier album sortira le 25 août 2014. En attendant, en mars dernier, BRNS a déjà lâché "Void" le premier extrait de cet opus.

Il y a quelques jours, à l'occasion du Record Store Day, ils ont sorti le 45 tours de "Void" avec en face B, un nouveau morceau intitulé "My Head is into You". Dans un style très différent de la face A, ce niveau titre me fait beaucoup penser au son des anglais de Foals.

BRNS est l'une des têtes d'affiche des Nuits Botanique 2014. Ils joueront à guichet fermé le vendredi 16 mai dans la Rotonde. En attendant d'autres opportunités de les voir en Belgique, ils viennent également d'être annoncés pour un concert le samedi 16 aôut au Pukkelpop et ce, à quelques jours de la sortie de leur album.

Mais d'ici-là, j'aurai sans doute encore l'occasion de vous parler de BRNS.