18/04/2008

Poni Hoax – Antibodies

Poni Hoax


Poni Hoax – Antibodies

 

« Hype for Apes ? »

 

C’est en grande pompe et dans la hype la plus totale que sortait, il y a un an, cross le premier album de Justice. Si ce n’est de la musique de pub et surtout un album qui prend la poussière au fond d’une étagère, que reste t-il aujourd’hui de la galette de ces deux gigolos ?

 

Un an plus tard, qu’y a-t-il d’à la fois hype et croustillant à se mettre sous la dent ?

 

Quels seront les prochains tubes qui nous feront trémousser tout l’été et qui finiront ensuite en fond sonore d’une publicité ?

 

Outre-manche, il y a bien Calvin Harris dont le premier album I Created Disco atteint le sommet de la musique electronico-dansante. Une réussite.

Un peu plus dark, plus puissant et nettement plus recherché, il y a les cinq français de Poni Hoax.

 

Je ne sais pas pourquoi mais dès les premières écoutes, il y a une sorte d’alchimie qui se produit. C’est puissant, original et troublant. Peut-être parce que ça m’évoque une période musicale que je n’ai pas pu connaitre (la cold wave des années 80) ? Ou alors, serait-ce cette voix caverneuse, à chercher du côté de l’outre-tombe (Ian Curtis & Co) ? Ou alors, c’est ce côté electro et ces claviers enjoués ? A moins que ce ne soit justement le mélange parfait de tous ces éléments ! C’est dansant et envoutant. La magie prend rapidement…

 

Et si c’était la hype française des prochains mois…

 

Qui a dit que les français n’étaient bons qu’à faire de la pop-folk gentille ou de l’electro débile ? Après Kim Novak l’année dernière, voici le groupe rock français qui attirera toute mon attention en 2008.

 

Images of Sigrid, le deuxième album des français de Poni Hoax, sortira le 28 avril prochain. C’est une bombe. Ils seront de passage en Belgique le 29 juillet prochain du côté du Recyclart…  

 

« Hé bien, dansez maintenant »

 

Le Clip de Antibodies :

 

 

Pretty Tall Girls en session sur Arte :

 


 


 

Commentaires

À mon avis Poni Hoax peut facilement devenir the club star, surtout avec sa chanson “Antibodies”. Car des tunes des années 80 sont devenus populaires, ce morceau peut bientôt atteindre des remix comme tel de Steve Angello & Sebastian Ingrosso de “Sweet Dreams (Are Made of This)” by Erhytmics. En plus, Djs chassent des nouveaux tunes et c’est pour ça, que je pense, qu’avec leur style, Poni Hoax deviendra club-populaire. Alors bientôt, ensemble avec Calvin Harris et son “Acceptable in the 80s” ou “Merrymaking at My Place”, Poni Hoax va héberger dans les clubs.

Écrit par : Jenny | 20/04/2008

Les commentaires sont fermés.