18/03/2008

Liquido @ Botanique

Liquido


Liquido @ Botanique

           

 « Curiosité. Nostalgie. C’est fini. »

 

« Attention, clichés »

 

« Tut tut tut tut tut, tut tut tut tut, tututututututuuuu »

 

Dimanche 16 Mars 2008. 20h. Bruxelles.

 

En 1996, les allemands de Liquido débarquaient avec leur tube Narcotic. Un succès planétaire lorsque le single est réédité deux ans plus tard par Virgin. Quelques notes de synthé, vendues à plus de 700 000 exemplaires, qui ont fait le tour du monde. Un morceau culte, ou presque, qui a fait dansé toute une génération… née dans les années 80. Un succès qu’ils n’ont jamais pu réitérer…

 

 

On était une centaine à s’être déplacé. Un public essentiellement féminin, quelques groupies, mais aussi beaucoup de couples dont la principale occupation était de plus ou moins discrètement se caresser les fesses sur des morceaux de leur jeunesse. La plupart, ado-adu-lescent, était sans doute venue, comme moi, pour un tube, à la recherche d’un effet, celui que la petite madeleine avait procuré à Proust. Nostalgie quand tu nous tiens. 7€ le tube, qui dit mieux ?

 

Si les fans de ce morceau n’ont pas trop vieilli, les gars du groupe non plus. Ils se portent bien, et même s’ils n’ont pas beaucoup d’inspiration, ils sont encore et toujours capables de faire de la musique pour ados, de sautiller, de faire sautiller et surtout, de faire rêver quelques jeunes filles.

 

Aussi bien sur le plan scénique que musical, j’ai l’impression d’assister à un concert de boys band. Le genre de concert qui habituellement remplit facilement des grandes salles, mais qui cette fois se retrouve programmé dans la Rotonde devant cent cinquante personnes. Un boys band qui aurait loupé le coche ?

 

Liquido (2)


 

Mise à part une légère montée de frissons sur les premières notes de Narcotic, rien de très bandant mon lieutenant. Un set très moyen qui, du débout à la fin, débouche sur de nombreux clichés. Et ce, aussi bien du côté des membres du groupe qu’au niveau musical. Imaginez plutôt. Le gros guitariste, chauve, casquette sur le crane, habillé tout de noir. Le chanteur plutôt beau gosse, en veston-cravate. Le batteur et ses tatouages. Le bassiste dont le rôle principal est de sautiller et de faire taper le public dans les mains. Le pire, c’est que ça marche et que le public est conquis, du moins, il le semble. Ça sautille dans tout les sens et c’est plutôt bon enfant. Au niveau musical, les clichés s’alignent tout autant. De la ballade romantique en solo au piano, au hip-hop electro, jusqu’à l’open stage où toutes les minettes montent sur la scène, tout y passe. Du rock qui colle parfaitement aux comédies américaines pour adolescent. Tout ça me fait énormément penser aux pseudos groupes rock us qu’on voit ou qu’on voyait passer à longueur de journée sur MTV. Une catégorie qui colle bien à Liquido. Vous comprendrez que le tout manque évidemment énormément de profondeur. En 1h20, tout y passe.

 

Je porte un regard plutôt critique sur la chose, mais, bizarrement, je ne suis ni déçu, ni frustré. Je ne m’attendais ni à mieux, ni à pire.

 

Reste que, voir Narcotic en live. Ça, c’est fait.

Commentaires

Perso, j'ai toujours trouvé que "Narcotic" était un bon exemple de german touch : dès que je l'entends, rien à faire, je pense "choucroute-saucisse", automatiquement. La faute au tut tut tut tut tut tut tu tuuuut, justement.
Et puis qu'est-ce que le clip était mauvais.
No offense, on a tous nos péchés de jeunesse...

Écrit par : Wini | 18/03/2008

Tout à fait Tox ! Ben oui, rien à redire ... une fois de plus entièrement d'accord avec toi ... on a bien vu le même concert ...

Écrit par : Rudi | 18/03/2008

Merci Merci Wini pour ton avis. Justement ce matin, en partant bosser, je suis passé par ton blog, en me disant qu'il fallait absolument que je laisse un petit commentaire (et que je te classe dans mes favoris)! Intéressante ta vision choucroute-saucisse de Narcotic!

Merci Rudi, ça me fait plaisir. C'est vrai que généralement, on a les même avis et j'aime beaucoup lire tes chroniques sur concert-review! (Et ce n'est pas le cas pour tous les chroniqueurs là-bas!)

Écrit par : ToX | 18/03/2008

Voleurs! Dis Tox, les allemands là, ils n'auraient pas volé les télé des Girls in Hawaii?? Où alors c'est le contraire mais alors faut prévenir nos petites girls avant qu'ils n'aillent bientôt en tournée en Allemagne!
J'espère que mon dernier post ne leur portera pas la guigne! http://jb-raph.skynetblogs.be

A bientôt!

Écrit par : RAph | 21/03/2008

Les commentaires sont fermés.