28/12/2007

Si je devais retenir deux groupes belges en 2007

Sur papier, 2007 aurait pu être l’année du rock belge. Pourtant, puisqu’il y a toujours un pourtant, cette année belge est loin de m’avoir emballé, ce n’est pas un secret et vous l’aurez sans doute remarqué au travers de mes chroniques.

 

 

2007 aurait pu être l’année où les « pseudos gros calibres » se seraient imposés avec leur nouvel opus. Je pense à des groupes comme mud flow, à Ghinzu ou encore à Girls in Hawaii.

2007 aurait pu être l’année où les révélations se seraient confirmées, The Tellers par exemple avec la sortie de leur premier album.

2007 aurait pu être l’année où certains allaient tenter de percer chez nos voisins français, Malibu Stacy ou Eté 67.

 

Pourtant, malgré un battage médiatique important, on est loin de tout ça et derrière tous ces noms cités, rien de très convainquant en 2007. Des albums repoussés pour Ghinzu, Girls in Hawaii ou Austin Lace. Un album raté pour mud flow. Plus de déception que de surprises du côté du premier album des Tellers.

Le pire dans tout ça, c’est qu’à l’horizon, rien de bien palpitant, de frais ou d’original.

 

Alors, pour faire face à ce manque profond d’intérêt, il reste plusieurs solutions. La première, certainement la plus simple, serait d’oublier le rock belge et de se tourner vers les groupes anglo-saxons. La seconde serait de persister et de partir à la recherche de surprises et de découvertes.

 

Si je devais retenir deux groupes belges en 2007…

 

Ce serait deux groupes que j’ai d’abord eu l’occasion de  découvrir sur scène en 2007, deux groupes qui n’en sont pourtant pas à leur premier essai mais qui réussissent avec leur nouvel opus à m’impressionner, à se laisser écouter et surtout à se démarquer de la marque de fabrique ‘Made in Belgium’.

 

D’un côté, des néerlandophones, Absynthe Minded. De l’autre, des francophones, Superlux. Pas de conflits communautaires en vue. Ils sont belges et chantent tous les deux en anglais mais la comparaison entre les deux s’arrête là.

 

Absynthe Minded


 En 2007, les gantois de Absynthe Minded sortaient leur quatrième album ‘There Is Nothing’. Un album surprenant, varié et intéressant. Il alterne les compos calmes, les morceaux plus jazzy et ceux nettement plus rock. Difficile dans ces conditions de choisir un morceau représentatif de l’album. Qu’importe, je choisis une ballade de fin de cd, ‘Attitude Gratitude’. A retrouver dans les bonus !

 

Dans un style tout à fait différent, Superlux est à mon goût la formation Electro pop la plus efficace en Belgique. Avec la sortie en octobre dernier de ‘Wildness & Trees’, second album du groupe (parmi quelques Ep’s et un album de remix), les liégeois s’affirment, se démarquent et se retrouvent logiquement dans mon classement de fin d’année. Malgré un album quelques peu inégal, le choix d’un morceau parmi celui-ci n’est pourtant pas plus aisé que pour Absynthe Minded. Ce sera ‘Beneath Me’, la piste inaugurale de l’album.

Une plage qui développe pleinement le côté Electro du groupe, une des rares plages aussi sur laquelle on ne retrouve que la voix féminine du groupe. Un morceau pas vraiment représentatif de l’album donc, mais, par contre, représentatif de l’ambiance que le groupe offre scène.

Superlux


 Voilà, c’en est fini pour le tour d’horizon de ce que j’ai le plus apprécié en 2007 en Belgique.

 

A noter qu’un groupe à suivre de très près en 2008 sera Headphone, déjà présenté sur ToX.

 

Le clip de ‘I’ll be alright’ deuxième single extrait de l’album ‘There Is Nothing’ de Absynthe Minded :

 

 

Le clip de ‘Wildless & Trees’, premier single extrait du nouvel album de Superlux :

 

 

Commentaires

J'avais parié que tu penserai à superlux!

Écrit par : edmond | 28/12/2007

et quoi, et duplex dans tout ça?? ;)

Écrit par : Antoine | 30/12/2007

Rock is dead? festival Salut!

J'aimerais te communiquer des infos sur le festival Rock is Dead? qui aura lieu le 1er juillet à l'Elysée Montmartre (100% indie rock british).
Et si un live report te tente, une invitation ou un pass photo pour les concerts seraient dispos.

Pourrais-tu m'envoyer ton email à l'adresse suivante: promo@disc-over.net
Je te recontacterai dans la foulée, j'espère avoir de tes nouvelles très vite.

Louis
Disc-Over
www.disc-over.net

Écrit par : Louis Herbier | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.