23/10/2007

Pour le meilleur et pour le pire

DSC02351

Because we are your friends
You'll never be alone again
Ooh...come on !

 

Pour le meilleur et pour le pire.

Vivre en communauté, c’est depuis 4 ans pour moi une expérience très particulière dans  laquelle je me sens particulièrement à l’aise. Vivre ensemble, s’ennuyer ensemble, se disputer ensemble, s’amuser ensemble, boire ensemble, rire ensemble. Pour le meilleur et pour le pire.

 

Pour mettre un peu de piment à tout ça (si c’est vraiment nécessaire), j’ai toujours quelques idées de génie sous le bras…

L’année passée, on m’avait décerné le prix suivant :

 

« Je suis fier de vous annoncer que vous avez fait la meilleure blague de tous les temps dans les kots universitaires, fier d’avoir été la victime de cette blague, fier d’être votre cokoteur »

 

Pour cette rentrée, je me devais d’innover un peu.

Première chose, trouver et choisir une victime. Ce sera un colocataire québécois. Facile.

Deuxième chose, des complices. Rien de plus simple, nous sommes douze dans le couloir dont quelques esprits aussi joueurs et taquins que moi.

Troisième chose, établir le stratagème. Des règles simples et efficaces : Chacun son tour, rendre visite à notre ami canadien et ramenez un trophée de notre escapade. Celui qui se fait prendre en flagrant délit de vol est éliminé, celui qui rapporte le gain le plus original ou spectaculaire remporte la partie. 

Quatrième et dernière chose, mettre le plan en application. Facileeee.

 

Je débute la partie. Mine de rien, l’air de tout, je reviens de ma première visite avec une paire de chaussure. S’en suit, 20 minutes de pur bonheur. A tour de rôle, chacun rapporte son butin : des chaussettes, du savon, des lunettes, un passeport, un livre, un portable… Et finalement, l’objet qui me donnera la victoire : le judas.

 

Un petit accessoire tout bête mais qui une fois enlevé donne des scènes dignes des meilleures émissions de téléréalité (ou pas). Un québécois qui dort, un québécois qui se réveille, un québécois qui surfe sur internet. Une expérience unique. La supercherie ne sera découverte que 24h plus tard. C’est pour le moment, la blague de ce début d’année, c’est bête, pas amusant pour tout le monde et surtout c’est le premier billet sur ToX depuis… 16 jours. C’est un retour, encore un, les chroniques suivront. Accrochez vous.

 

DSC02347


 

Pour illustrer ça, Justice, pourquoi pas… ‘Never Be Alone’ Un clip, une situation et des paroles pas très éloignées de ce qui se passe ici…

 

Because we are your friends
You'll never be alone again
Ooh...come on !

 

Le Clip:

 

 

Le Bonus:  Justice vs simian - we are your friends [ToX].mp3

23:36 Écrit par ToX dans Tranche de vie | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |

Commentaires

Le québecois en question... ...c'est moi !!! Wow, bravo. Ils ont réussi à profiter de mon hospitalité, du fait que ma porte est toujours ouverte pour eux. The world will never ever be the saaaaame, and you're to blaaaaame !!!

Aussi, quelle satisfaction que de pouvoir ensuite espionner un Québécois surfant sur internet. C'est tellement rare ! On a pas internet dans nos igloos au Québec ! En plus, on a pas le temps, il faut chasser le Caribou pour se nourrir !

Pour conclure sur une note plus sombre, je n'ai toujours pas récuperé mon judas (au Québec, on dit : oeil magique)

Écrit par : Caribou | 24/10/2007

Mais t'es pas sérieux?

oui nous irons chasser, Ohé !
Oui nous irons chasser, ohé !
Oui nous irons chasser l'caribou!
L'caribou ? Au poteau !
L'caribou ? Au poteau !
l'caribou au zoo,libérez les animaux!

Je m'excuses déjà par avance de ce message

Écrit par : Edmond | 24/10/2007

Bonjour de londres!! coucou le 3 ième! hé oui, je ss en vie! Je viens de lire que vous avez une fois de plus choisi ma chambre comme victime... :-( la pauvre!! Je vais vous envoyer un petit mail pour vous raconter mes aventures londoniennes! Prend bien soin de la 374, ami québécois! Je vous envoie à tous de très gros bisous!!!

Écrit par : marjo | 24/10/2007

Waouw, Marjoooooooooooo

Écrit par : Edmond | 25/10/2007

Québécois Hey Marjo, ça fait plaisir de te voir ici et d'avoir de tes nouvelles!
Reviens vite, le québécois il utilise plein d'expressions étranges. Il dit 'Tire toi une buche', un 'chandaie' et des 'bas' à la place d'un pull et de chaussettes et surtout une 'camizole' pour un marcel.
Comme tu peux le constater, il est très coool! mais reviens quand même, ton kot se libère déjà le 27 décembre.
Tchussssss

Écrit par : ToX | 25/10/2007

Quelques corrections hey Thom Thom, juste pour corriger quelque unes de tes lacunes en orthographe québécois, on dit un chandail, pas chandaie, tire-toi une bûche (avec un tiret et un accent sur le u). Et finalement, une camisole, avec un s, pas un z.

Ca fait plaisir,

Ciao

Écrit par : Caribou | 25/10/2007

"Je l'ai vu bouger dans son lit..."

Ca c'est encore une idée qu'elle était bonne. (:

Écrit par : pauline | 25/10/2007

Caribou tout nu! Caribou tout nu!

Pour moi c’était très marrant (!) d’être coupable d’observer la vie sauvage d’un caribou unique. Chaque matin on pouvait voir queues des curieux habitants de notre couloir qui voulaient, au moins pour un petit moment, jeter un coup d’oeil sur Caribou dans son environnement naturel – lit. Les après-midi n’étaitent pas si amusants car on pouvait trouver Caribou soit en train de manger soit de surfer l’Internet. Oui, c’est vrai, notre ami ne fait que mange (MANGE!) et dort. Malheureusement, après quelques jours il a commencé à mettre du papier dans le petit trou dans sa porte..
Bof, je peux dire sans doutes que tu es célèbre, Caribou. Merci pour nous permettais de t’observer!

Ça suffit, quoi. Bisous

Écrit par : Jenny | 26/10/2007

Les commentaires sont fermés.