09/08/2007

Nicolas Sarkozy et son côté rappeur américain

sarkozyceciliapirogue1cp


 Le Nicolas Sarkozy est un personnage très intéressant… à observer.

Mon âme de sociologue se plait à imaginer quel président se cache derrière ces Ray-Ban et cet air décontracté.

Qui se cache derrière cet homme qui, sans gêne, ‘expose’ son goût pour l’argent, pour le luxe, pour les jolies choses? Un impeccable service de communication certainement.

 

Le Sarko joggeur, le Sarko décontracté en costard/jeans, le Sarko en vacances, le Sarko bourré, le Sarko exterminateur. Un personnage aux multiples facettes qui ne peut laisser indifférent.  

 

J’ai récemment découvert dans ‘Le Nouvel Observateur’ un article très intéressant qui consiste en une habile comparaison entre le président français, sa manière de vivre et de se présenter et les rappeurs américains. Original et passionnant. Voici le billet de Fabrice Pliskin dans son intégralité.

 

 

Une âme de rappeur américain

 

On avait déjà vu ça mille fois dans les clips de rap : la superstar hip-hop sur la banquette arrière d'une limousine aux vitres opaques, flanquée de jolies blondes. Mais, cette fois, c'était le nouveau président de la République. Sarkozy a une âme de rappeur américain : il ne jure que par la réussite matérielle et individuelle pour tous. C'est pourquoi il plaît tant à son électorat. « Get Rich Or Die Tryin ' » [ Devenir riche ou mourir en tâchant de le devenir ] , prône 50 Cent. Enrichissez-vous, dit Sarkozy qui appelle de ses voeux une « France de propriétaires » en attendant une France des yachtmen. Pour la majorité de nos compatriotes , cela sonne comme un devoir moral plus impérieux, par exemple, que la régularisation de tous les sans-papiers. Tel le méritocrate Tony Montana dans son bain moussant (« Scarface »), Sarkozy sous les ors de l'Elysée pourrait dire, un cigare à la bouche et fort de son droit : « J'ai travaillé dur pour ça ».
Outre qu'il vient du 9-2 comme Booba, Sarkozy exhibe comme autant de promesses et de slogans les signes extérieurs d'opulence : les lunettes Ray-Ban, la montre Breitling, tout ce que la mythologie rap appelle le bling-bling . Homme-sandwich de son propre programme. Comme le rappeur P. Diddy, il a un faible pour les jets et les boîtes, partage la vie d'un exmannequin, se pare de VIP ( de préférence, de la même taille que lui, Tom Cruise ou Christian Clavier ) ou s'affiche avec des bitches comme Eric Besson. Sarkozy est cash dans tous les sens du mot. Loin des litotes de la gauche, il affectionne les explicit lyrics : Racaille ! Travail ! Identité nationale ! A l'instar des poètes du bitume, il aime à citer des marques dans ses poèmes urbains : Kärcher ! Jaurès ! Le chef de l'Etat se définit sans vergogne comme « un petit Français de sang mêlé » voire comme un little ghetto boy . A l'entendre, il serait The Wrong Nigger To Fuck With , comme dit Ice Cube. Gandhi filait le chanvre avec un rouet ; Sarkozy trace son sillage avec l'étrave d'un yacht milliardaire : c'est le manifeste de Malte. A chacun sa façon de montrer le chemin.
Fabrice Pliskin

 

Source : Le Nouvel Observateur N°2219, Semaine du jeudi 17 Mai 2007. 

Commentaires

Bien trouvé cette comparaison. Bien que comparer Besson à une "bitch" faut chercher loin.

Écrit par : edmond | 09/08/2007

Besson Edmond, dans la famille des Besson il ne s'agit pas de Luc, le célèbre réalisateur mais bien de Eric comme il est indiqué. C'est quant à lui un politicien français. (Chose que j'ai appris).

Écrit par : ToX | 09/08/2007

ah oui tiens, il est marqué Eric.

Écrit par : edmond | 09/08/2007

Les commentaires sont fermés.