02/06/2007

Sur ma platine : Editors - Smokers Outside the Hospital Doors

Editors


Sur ma platine : Editors - Smokers Outside the Hospital Doors

 

Toujours dans l’optique de nous faire patienter dans l’attente du nouvel album d’Interpol, après The National, c’est Editors qui s’y colle. Et je dois dire que c’est assez bien réussit. Evidemment, si les voix caverneuses ne sont pas trop votre truc et que vous cherchez la gaieté et la légèreté d’un tube de l’été,  vous pouvez repasser. Par contre si vous aimez un rock plutôt glacial et sombre, vous risquez d’être séduit par ce premier single extrait du nouvel album des anglais de Editors.

Un rock glacial et sombre, c’est ce à quoi Editors nous avait habitué avec son premier album « The Black Room ». Cependant, et c’est la mode en ce moment, vous y ajouterez ici en fond sonore des côtés électro bien présents, qui rendent la musique plus entraînante.

J’ai l’impression avec ce premier single extrêmement efficace qu’on sort ici de la caverne pour plutôt atterrir dans un ... stade.

Décidément, après la réussite de The National avec Boxer leur nouvel opus, avec An End Has A Start, Editors réussit aussi un joli coup… C’est sur new yorkais d'Interpol que repose maintenant la pression...

 

Le deuxième album de Editors «An End Has A Start » sortira le 25 Juin. Pour les voir sur scène, ce sera le 30 juin aux Eurockéennes de Belfort, le 6 juillet au festival Solidays et le 16 août au Pukkelpop.

 

Le Clip :

 

 

Les Paroles :

 

Smokers Outside the Hospital Doors

 

Pull the blindfold down
So your eyes can't see
Now run as fast as you can
Through this field of trees

Say goodbye to everyone
You have ever known
You are not gonna see them ever again

I can't shake this feeling I've got
My dirty hands, have I been in the wars?
The saddest thing that I'd ever seen
Were smokers outside the hospital doors

Someone turn me around
Can I start this again?

How can we wear our smiles
With our mouths wide shut
'Cause you stopped us from singin'

I can't shake this feeling I've got
My dirty hands, have I been in the wars?
The saddest thing that I'd ever seen
Were smokers outside the hospital doors

Someone turn me around
Can I start this again?
Now someone turn us around
Can we start this again?

We've all been changed
From what we were
Our broken parts
Left smashed off the floor

I can't believe you
If I can't hear you
I can't believe you
If I can't hear you

We've all been changed
From what we were
Our broken parts
Smashed off the floor

We've all been changed
From what we were
Our broken parts
Smashed off the floor

Someone turn me around
(We've all been changed from what we were)
Can I start this again?
(Our broken parts smashed off the floor)
Now someone turn us around
(We've all been changed from what we were)
Can we start this again?
(Our broken parts smashed off the floor)

 

Commentaires

"dans l’optique de nous faire patienter dans l’attente du nouvel album d’Interpol, après The National, c’est Editors qui s’y colle." ?!? Euh... Il me semble quand même que The National est une classe au dessus des deux autres non? Bon ok t'as le droit de pas être d'accord... ;)

Écrit par : erwan | 03/06/2007

The National Si Si Si on est bien d'accord là dessus!!! Enfin depuis Boxer en tout cas, cet album a été une révélation pour moi et c'est sans aucun doute, un de mes albums préférés de ces dernières années!

Écrit par : ToX | 03/06/2007

J'ai pas aimé. Ce ne que mon avis. aurevoir

Écrit par : Paul | 03/06/2007

Il ont essayé de faire une pochette d'album à la artic monkeys??

Écrit par : C'est moi, ou | 03/06/2007

mou(ais) Editors, j'ai bien aimé leur premier album, mais ça m'a toujours semblé un cran (voire deux) en dessous d'Interpol et The National. Parce que sous la voix cavrneuse et la sombre froideur, ils lorgnent plus vraisemblablement sur U2, Coldplay et REM. Ils s'adressent donc plus à mon côté fiotteux, tandis qu'Interpol s'adresse plus à mon côté cruel en allant chercher du côté des Doors, de Sonic Youth et Joy Division. Pour moi il n'y a donc pas photo : Interpol c'est l'essence (du rock et de la poésie en barre) et Editors la senteur (assez gaie, léger et mollasson en fait). Je ne dois pas être le seul à penser/ressentir cela, si ?

Écrit par : sylvain | 04/06/2007

@ Paul: Tout d'abord, sache que la photo du post n'est pas la pochette de l'album. Ensuite, sache que les Arctic Monkeys n'ont rien inventé du tout, et encore moins la photo de gars contre un mur en noir et blanc!!!

@ Sylvain: Je ne suis pas vraiment d'accord. Comparons juste les deux derniers single des deux groupes. (Je ne connais pas assez le groupe Editors) Mais en comparant ce single avec "The Heinrich Maneuver" d'Interpol, au niveau des paroles en tout cas, je trouve que là dessus c'est Interpol qui paraît plutot léger...
Enfin ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué et attendons l'album d'Interpol avant de se prononcer...

Ps: pour le côté U2, je suis entièrement d'accord avec toi! Sommes nous les seuls?

Écrit par : ToX | 04/06/2007

instaurer la tension (et l'attention) Peut-être que sur ce coup les paroles d'Editos sont plus fines, recherchées, je ne sais pas (je n'ai pas regardé) mais là c'est de la musique pas de la dentelle poétique, et pour moi (même si Heinrich Manoeuvre n'est pas un sommet), Interpol envoie plus de tension dans la voix et la musique que ne le fait Editors et c'est ça l'immense différence pour moi entre ces deux groupes : la tension fulgurante, efficace, radicale qu'instaure Interpol par rapport aux bluettes Coldplayenne d'Editors. J'ai pas raison là !? ;-)))
Enfin ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué et attendons l'album d'Interpol avant de se prononcer...

Écrit par : sylvain | 04/06/2007

les gars arreté de parler d'interpol ou de the national ecouter de la vraie musique ecouter radiohead et plus ces merdes de rock ki ressemble a tout. le vraie rock c celui des 60 70 80 et c tou maintenant il y a rien a part radiohead

Écrit par : Gwen | 05/06/2007

FRM C'était mieux avant... évitons de voir le présent et l'avenir et restons enfermés avec nos vieux vinyles!

Je refuuuuse de voir ce que demain nous réseeerve, retournons aux booonnes vieilles valeurs d'antan: je vais jouer un peu de musique baroque avant d'aller exécuter sur la place publique l'un ou l'autre révolutionnaire progressiste ;;)

FRM (fron dé réactionèr musico)

Écrit par : Catherine | 05/06/2007

FRM Merci Cath pour la réponse très rapide!

Cela faisait longtemps que nous n'avons pas eu de débat aussi intéressant sur ToX. Il y a quelques temps, il y a bien eu un certain Caribou, c'était ici http://tox.skynetblogs.be/post/4538063/en-acoustique--cat-power--wonderwall
Lui avait l'avantage de s'exprimer dans un français correct, sans trop de fautes d'orthographes.

Merci pour ta réaction Gwen... elle est la bienvenue même si peu de gens seront d'accord avec toi...
Est-ce une incomptabilité de concilier Radiohead et des groupes de rock actuels? Je ne pense pas... au contraire... Dommage que tes idées soient aussi arrêtées…

Écrit par : ToX | 05/06/2007

non je pense pa que mes idées soient arretées car interpol ou editors j'aime bien leur musique mais il faut avouer que se ne sont pas des groupes disont innovants. ce qu'ils font c'est bien il faut l'admettre mais il faut ossi admettre qu'a coté d'eux radiohead c'est quelque chose de superieur a eux tout comme les autres groupes du moment a part peut etre unbeliavable truth

Écrit par : Gwen | 20/06/2007

Je suis assez d'accord avec toi Sylvain sur le côté U2, Coldplay et REM sans prise de risque d'Editors. Pourtant je suis vraiment décu du nouvel album d'Interpol. On s'attendait à quelque chose d'un peu plus achevé à présent, une vraie personnalité. Ce qui est dramatique finalement c'est qu'on ai autant de mal à différencier ces deux groupes, Interpol d'Editors et vice-versa. Quant à National, c'est nettement au dessus. Boxer est pour le coup un vrai album réussi.

Écrit par : Eric | 18/09/2007

Les commentaires sont fermés.