07/04/2007

Goûts musicaux et stéréotypes... ou pas

01


Stéréotypes… ou pas

 

Les rappeurs des lascars, ceux qui écoutent Bob Marley des fumeurs de bedeaux, les métaleux fans de Satan, les amateurs de techno et les petites pilules ça fait deux, et les rockeurs (ben) ils ne se lavent pas… :D

 

Les stéréotypes à propos des goûts musicaux sont extrêmement nombreux… Mais à part sortir un peu, côtoyer des gens, assister à des concerts… il n’y a pas grand-chose pour les confirmer. Heureusement, il y a toujours un sociologue ou un psychologue dans les parages pour s’en charger.    

 

Des chiffres et des infos comme on les aime !

 

Ça rappelle les études d’un certain Pierre Bourdieu (éminent sociologue), il y a quelques (dizaines) d’années…

 

Et du Bourdieu en 2007, ça donne déjà quelque chose d’un peu plus passionnant (puisque ça nous parle en peu plus), c’est le Nouvel Observateur qui en parlait dans son N°2185 de septembre 2006 et c’est très amusant.

 

Sexe et hip-hop

 

Professeur de psychologie à l’université de Leicester (Royaume-Uni), Adrian North a lancé une vaste étude visant à relier les goûts musicaux des gens avec leur niveau de revenu, leurs mœurs sexuelles et leurs caractéristiques socioculturelles. A partir de cet échantillon de 2 500 volontaires, il a déjà constaté que 6,8% des amateurs d’opéra sont titulaires d’un doctorat. Que les fans de hip-hop ont plus de partenaires sexuels, mais pratiquent peu le tri sélectif des déchets. Ou que les adeptes de la musique classique, comme ceux du jazz, boivent davantage de vin que les accros à la country ou au reggae… Le docteur North voudrait toutefois étendre son échantillon à 10 000 personnes.

 

Amusant non ? Evidemment, j’ai voulu en savoir un peu plus sur le sujet et voici quelques détails supplémentaires.

 

Ainsi, 37,5 % des adeptes de hip-hop et 28,7 % de dance music ont eu plus d’un partenaire sexuel dans les cinq dernières années, alors que ce n’est le cas que de 1,5 % des fans de country…

Toujours concernant les adeptes du hip-hop, ils comptent également parmi les moins religieux, les moins susceptibles de favoriser le développement d’énergies alternatives, les moins adeptes d’une augmentation des taxes au profit d’un meilleur service public et les plus nombreux à avoir enfreint la loi ! 56,9 % des fans de dance music et 53,1 % de hip-hop admettent avoir commis un acte criminel (contre seulement 17,9 % des amateurs de classique).

Les fans de hip-hop et de dance music sont également les plus nombreux à avoir consommé des drogues illicites. Attention cependant à ne pas généraliser, puisqu’un quart des amateurs de musique classique et d’opéra avouent avoir fumé du cannabis, et 12,3 % des fans d’opéras se sont même laissés tentés par des champignons hallucinogènes.

 

Dis moi ce que tu écoutes et je te dirai que tu es ? Le débat est ouvert.

 

Justement dans mes lectures, je suis tombé sur un autre article du Nouvel Obs (N°2187) consacré à un documentaire « Mort sous death metal » et qui tente de confirmer un autre stéréotype : méfiez vous de ceux qui écoutent du death metal, ils sont satanistes… enfin presque tous. L’histoire se déroule en Italie et évidement, je compte sur vous pour avoir un détachement adéquat vis-à-vis de cette news.

 

« Les décibels de Satan »

 

Toutes les musiques n’adoucissent par les mœurs. Démonstration.

 

Le 17 janvier 1998, Fabio Tollis et Chiara Marino, respectivement 16 et 19 ans, passent une soirée entre amis au Midnight, à Milan, un club fréquenté par des fans de heavy metal. Outre Fabio, lui-même chanteur du groupe Circus of Satanis, et Chiara, il y a ce soir-là, Andrea Volpe et Mario Maccione, guitaristes du Circus, ainsi que Nicolas Sapone. Vers minuit, tout le monde sort du club. Quelques heures plus tard, les parents de Fabio et de Chiara déclarent la disparition de leurs enfants à la police. L’enquête piétine, mais le père de Fabio, Michele Tollis, refuse de se résigner. Selon lui, c’est du côté du death metal qu’il faudrait diriger les investigations. Pendant six ans, il va écumer les concerts de death metal en Europe, à la recherche du moindre indice. Ses conclusions : ce genre musical et le satanisme sont étroitement liés.

 

Ce documentaire retrace son enquête de l’Italie à la Norvège via la Californie, des interviews du leader de Deicide, le groupe préféré de Fabio, à celui de Necrobutcher, bassiste de Mayhem. Ils chantent le viol, la nécrophilie, la torture, le meurtre et le satanisme… pour l’entertainment. Jusqu’à la découverte des deux corps, en juin 2004. Fabio et Chiara ont été massacrés par leurs amis, Volpe, Maccione et Sapone, membres des Beasts of Satan, une secte satanique. Ils sont aujourd’hui condamnés à des peines de vingt à trente ans de prison. L’un des épisodes judiciaires les plus atroces de l’Italie des deux dernières décennies.

 

En espérant, que ces données et ces chiffres vous ont autant passionné que moi.

Commentaires

Un très bon sujet, pourquoi est ce que personne ne se décide à commenter?! Que diable...

Que dire maintenant? ah oui, je sais qu'il ne me reste plus qu'à me mettre au hip-hop...

Écrit par : fiston | 20/04/2007

Ca n'a aucun rapport avec l'article en question Bonsoir à tous mes fidèles lecteurs et lectrices (non je ne suis pas Tox ^^)

J'ai trouvé un site qui parle de chiffres concernant les dernières festivités en date outre Quiévrain. Je veux bien sur parler des élections présidentielles... (Si cher à Tox d'ailleurs) Mais de quoi parle ce site alors??
Ce site nous fournit une quantité plutôt hallucinante de chiffres du genre les téléspectateurs de TF1 ont préféré Sarko tandis que les lecteurs du Monde ont choisi Ségo.... Assez intéressant à mon avis...

je poste le lien: http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/elysee_2007/20070423.OBS3608/les_derniers_sondages.html

Bien à vous, Fiston.

Écrit par : fiston | 23/04/2007

un peu de lecture te rendrait moins dur Accusé Bourdieu de raccourci dont la presse raffole, "tu es blond donc tu aimes le chocolat" démontre certaines lacunes. En effet, le lien chez Bourdieu n'est pas aussi simple, ni aussi direct, mais pour cela il faudrait longuement vous l'expliquer madame et ça je n'ai pas le temps.

Écrit par : arthur | 02/01/2008

Les commentaires sont fermés.