01/04/2007

Petit tour en Pologne.

pologne


Dossier choc : La Pologne.

 

Non ! Aujourd’hui je ne reviendrai pas avec le Turkménistan (Mais ça ne tardera pas), mais je vous ai déniché un billet surprenant et choquant au sujet d’un pays encore plus proche du notre : La Pologne.

 

C’est extrait du magazine français Marianne N°519 Du 31 mars au 6 avril 2007.

 

La Pologne oubliée par les intellos.

 

Dans l’indifférence générale, un pays d’Europe a décidé de réhabiliter la chasse aux sorcières. En Pologne, dix-huit ans après la fin du communisme, journalistes, professeurs, avocats et hauts fonctionnaires doivent dire s’ils ont eu ou non des rapports avec les « services » de renseignements communistes. Les déclarations seront vérifiées sur la foi de documents qui ne sont ni fiables ni exempts de manipulation. Ces mœurs, digne de l’Inquisition, rappellent les pires heures du maccarthysme. Mais à l’époque du maccarthysme, au moins des voix s’étaient-elles élevées, partout dans le monde. Aujourd’hui, rien de tel. Nombre d’universitaires et d’intellectuels polonais, fort courageusement, ont protesté. On attend toutefois le signe d’une quelconque solidarité en Europe, notamment en France. Voilà quelques années, des intellectuels s’étaient émus de l’arrivée du leader d’extrême droite Jörg Haider au pouvoir, à Vienne, au point de vouloir mettre l’Autriche au ban de l’Europe. Cette fois, le silence est de rigueur. La Pologne est-elle indigne d’une quelconque solidarité. Une chape de plomb s’abat sur Varsovie, à deux heures de vol de Paris, en plein cœur de l’Europe qui fête son cinquantième anniversaire. Et personne ne juge bon de rappeler que la Pologne, comme n’importe quel pays de l’Union Européenne, se doit de respecter un minimum de droits et de libertés publiques. Jack Dion.

 

Toujours dans le même mag, quelques pages plus loin, voici qu’on reparle de la Pologne. D’une façon un peu plus légère cette fois…

 

La Pologne veut interdire les… kilts.   

 

Les Ecossais aiment faire découvrir leur culture, mais les Polonais ne s’y font pas.

 

A Varsovie et à Cracovie, les habitants ne supportent plus les touristes écossais qui viennent visiter la Pologne en kilt. En effet, les trésors historiques polonais les intéressent nettement moins que la bière et la vodka, bien moins chère que chez eux. « On ne peut plus faire trois pas sans tomber sur des Ecossais complètement saouls qui veulent à tout prix vous montrer qu’ils ne portent rien sous leurs kilts », se plaint Agnieska Gaspar, une habitante de Cracovie, dont le conseil municipal a tenté d’interdire les kilts. « Hélas, la police nous a expliqué qu’il s’agissait d’un vêtement accepté, mais les agents ont promis de dresser plus d’amendes pour exhibitionnisme, dit le maire. Pourquoi aurions-nous envie de voir ce que porte une Ecossais sous son kilt ? » Il devrait apprendre à poser la question en gaélique.

 

Voila c’était le petit tour de l’actu en Pologne, pays où j’aurai peut-être la chance d’être votre reporter spécial pour ToX cet été.

Commentaires

groupes electrogenes priere de nous donner les prix des groupes electrogenes de 150 kva à 15 kva groupes silencieux de differentes qualites pour etablir nos besoins

Écrit par : cherif | 12/06/2008

Les commentaires sont fermés.