20/03/2007

Exactitudes

Exactitudes

 

De retour avec l’exactitude me direz-vous ?

 

Non, laissons Louis XVI et « L’exactitude est la politesse des rois » de coté pour un moment.

 

Je vous propose ici de découvrir « L’exactitude n’est pas la vérité », une citation d’Henry Matisse.

 

Mise en situation : Mardi, journée normale de cours. On commence en beauté avec de 8 à 10h, de l’anglais. On se retrouve à une petite dizaine, tous en rond à discuter sur des sujets hautement philosophiques tels que la pauvreté, la micro finance ou le micro crédit. Le tout sans interruption, rien de tel pour commencer la journée.

 

Ensuite, je me retrouve dans une salle d’étude, qui rappelle étrangement le blocus, à lire de la sociologie de la maladie et de la médecine. Au programme, quelques notions très intéressantes notamment sur le modelage culturel de la maladie et l’expérience de la douleur. Ainsi j’apprends les différences entre les irlandais et les italiens dans la façon de décrire leurs symptômes ou d’exprimer leur douleur. Ou encore dans certaines sociétés, le fait que des phénomènes que la médecine occidentale juge pathologique ne sont pas considérés comme des symptômes : les vers intestinaux par exemple. (Si un billet sur le sujet vous intéresse, ce serait avec plaisir)

 

Interruption des nouvelles, il est 16h30 et je viens de recevoir sous ma porte une feuille A4 extraordinaire. Dimanche soir en arrivant, des affiches avaient été collées sur les portes des différents étages : « Soirée des logements, jeudi soir 20 heures, 2€ » le tout mis en scène assez pitoyablement. Heureusement, un vengeur masqué, se baladant toujours avec son bic, se chargea de laisser quelques commentaires sur ces affiches, une sorte de boycott…Une vague histoire d’indépendance…

La surprise : A peine 24h après cette action, de toutes nouvelles affiches sont distribuées en dessous de chaque porte, avec ajouté à l’indélébile « Attention, Apero gratos » « APERO COMPRIS !!! »

Mission réussie, qui valait bien une petite interruption !

 

Pas le temps de souffler, juste de faire deux matchs de PES…

De 14 à 16h, cours d’histoire de la pensée sociologique. Et, alors que je m’endormais au dernier rang en entendant pour la nième fois parler de Spencer, Durkheim et compagnie, j’ai été attiré par un projet génial : Exactitudes. (On y vient enfin). On abordait un vieux sociologue allemand, Georg Simmiel, qui nous racontait, il y a 100 ans, des trucs assez intéressants, notamment sur le concept d’action réciproque. Les relations entre individus ont des tendances à la cohésion (un pont qui relie) et/ou à la dispersion (une porte qui sépare). Et dans ce cadre là, un truc génial défile sur le diapo PowerPoint : Le projet Exactitudes.

 

Exactitudes est un projet initié par le photographe Ari Versluis et la styliste Ellie Uyttenbroek, tout deux basés à Rotterdam. Depuis octobre 1994, il étudie les impacts des codes vestimentaires de différents groupes sociaux. Le résultat est une exposition de plusieurs photographies confrontant différents individus obéissant aux mêmes règles sociales.

 

They call their series Exactitudes: a contraction of exact and attitude. By registering their subjects in an identical framework, with similar poses and a strictly observed dress code, Versluis and Uyttenbroek provide an almost scientific, anthropological record of people's attempts to distinguish themselves from others by assuming a group identity. The apparent contradiction between individuality and uniformity is, however, taken to such extremes in their arresting objective-looking photographic viewpoint and stylistic analysis that the artistic aspect clearly dominates the purely documentary element.

 

L’idée est géniale : prendre dans la rue des passants et leur demander individuellement de si ils veulent bien se faire photographier. On fait ça pendant quelques années, on photographie plein de gens différents (enfin en apparence), et puis on classe tout ça en catégorie pour en faire, entre autre, une expo. Le résultat est captivant, intéressant, original, artistique et sociologie.

 

Image2

 

 

Ainsi, Michel qui en se levant le matin a décidé, tout seul comme un grand, de mettre sa chemise à carreaux et son beau pantalon orange ; en fait se retrouvera avec André, Philipe, Christophe, Thierry et Matthieu habillés exactement comme lui. Ils ont tous mis ce matin là l’uniforme de leur groupe social. Et tout le monde fait ça, inconsciemment ou non. Les vêtements font passer énormément de choses, ce sont des invitations de contacts, d’interactions, mais aussi des interdictions à ces derniers.

 

Image4
Image3

Demain matin, comme tout les autres, je me lèverais, et en pensant être unique, j’endosserais mon uniforme, celui du jeune étudiant de l’ULB en sociologie (ou pas). Mais qu’importe, l’habit ne fait pas le moine et puis après tout, c’est l’intérieur qui compte…

 

Et après tout, l’exactitude n’est pas la vérité…

 

Amusez vous et cliquez sur http://www.exactitudes.com/

 

Tchusss

 

C’était la leçon sociologique du jour.

 

Image1

 

17:17 Écrit par ToX dans Culture & Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : exactitudes |  Facebook | | |

Commentaires

Je cultive l'inexactitude et ne t'avise pas de trouver qqn qui a le style cathou kitsch dans cette collection...

Raaaah, je déteste l'idée de pouvoir être catégorisée... ça me fout ma soirée en l'air de lire un truc pareil tu sais...

:)

Écrit par : Catherine | 20/03/2007

Si ça peut te rassurer, parmi les dizaines de regroupements présent sur le site, je n'ai pas trouvé la catégorie de ton style vestimentaire... Etrange...

Écrit par : ToX | 11/04/2007

Cool! Salut Tox. Quelle bonne surprise! J'étudie HPS, je m'intéresse à l'illustrtion du cours parlant du travail de A. Versluis et D' E. Uyttenbroek, je cherche plus d'info sur internet, je lit, je cherche, je lit, je cherche encore et je tombe sur MR TOX. Je suis épaté, époustouflé, admiratif de ton intéret pour l'art (la musique plus particulièrement) et la sociologie. Les deux en un... comme un bon shampoing! Comment on appelerait ça: du sociart, de la culturologie, de l'humanisme tout simplement? Je savais que je connaissais un mec unique mais maintenant je suis sûr que j'ai rencontré une personnalité.

Écrit par : David | 26/05/2007

Oula, j'attends avec appréhension la réaction que cella va provoquer dans son égo! ;-)

Écrit par : Paul | 26/05/2007

Exactitudes!!! Merci David pour ton commentaire! Il me fait extrêmement plaisir!
La culturologie, un bien beau terme en effet!
Toujours est-il que concernant l'examen de HPS mardi, si on tombe sur une question sur l'enquête exactitudes, on n'aura pas d'excuses si on la foire. Un sujet qui m'intéresse beaucoup...pourquoi pas une idée de mémoire avec Dirk...
Merci de ta visite et de ton commentaire. Bon courage et bonne chance pour mardi!

Écrit par : ToX | 26/05/2007

Les commentaires sont fermés.