30/04/2014

Mud Flow de retour pour un concert unique à Louvain-La-Neuve

mud flow,tox,concert,2014,lln,louvain-la-neuve,louvain-la-plage,25 juillet,gratuit,vincent liben,re act

Mud Flow et moi

Mud Flow. Que de souvenirs pour moi à l'évocation de ce groupe. C'est d'abord, le premier vrai concert de ma vie. C'était en 2002 à la Maison de la Culture de Tournai. J'avais alors 16 ans et je vivais ma petite vie d'adolescent. Premières bières, premières sorties entre potes et surtout cette première grosse claque musicale sur scène. A l'époque, le groupe venait défendre son album "Re*Act" sorti un an plus tôt. A l'issue du concert, je ressortais avec une grosse claque dans la gueule, mais également l'album du groupe ainsi qu'un poster dédicacé par tous les membres qui, tel une relique, trône encore aujourd'hui dans ma chambre d'ado.

En apprenant la reformation du groupe pour une date unique, un concert gratuit le 25 juillet 2014 au festival Louvain-La-Plage à Louvain-La-Neuve, j'ai ressorti cet album mythique et je me suis surpris en connaissant encore toutes les paroles de titres vieux de plus de 10 ans comme Panic, Your X, Child's Play,...

Il faut dire qu'après cet épisode, j'ai eu l'occasion de revoir Mud Flow à de multiples reprises. En 2004, le groupe sort l'excellent "A Life On Standby", puis en 2007 le nettement plus mitigé "Ryonosuke". Mais cette année 2007 avec la sortie de leur dernier album en date reste pour moi synonyme de sentiments très partagés. D'un côté, j'ai été très déçu par cet album et surtout par les mauvais concerts qui l'ont accompagné. De l'autre, en début d'année j'ai eu le privilège d'assister à la présentation live de "Ryonosuke", 2 mois avant sa sortie, devant 50 personnes. Et surtout, en fin d'année, j'ai pu découvrir Mud Flow au Cirque Royal en première partie de Wilco pour un magnifique concert acoustique.

Et puis, Mud Flow s'est peu à peu éteint. On les retrouve en 2008 chez mon ami Sylvain Fesson pour une interview rock dont il a le secret (en deux parties : 1 et 2). Avec son titre "Liquidation avant inventaire", Sylvain avait perçu l'arrêt du groupe, 2 ans avant l'annonce officielle. Cette interview me marquera également personnellement puisque Vincent Liben, leader de Mud Flow, évoquera ToX et mes critiques.

Pas mal de gens ont effectivement été déçus par Ryunosuke. En comparaison au précédent qu'ils adoraient, certains ont même dit que celui-ci était un navet...


Oui, j'ai lu ça sur un webzine belge : ToX. Le type a été injustement dur par rapport à Ryunosuke. Il ne l'a pas vu pour ce qu'il est, c'est-à-dire un album de transition, avec toutes les imperfections que ça implique. Et puis si on avait fait la même chose que sur A life on standby on se serait fait tout autant descendre. Mais il n'a pas eu tort pour ce qui est de la scène. On a fait certains live qui étaient catastrophiques, notamment notre concert aux Nuits Botaniques, pour cause de problèmes avec l'ingé-son. J'ai mis un mois à m'en remettre alors quand j'ai vu ce qu'en disait ce webzine, ça m'a achevé. Mais bon il ne me serait jamais venu à l'esprit de traiter ce mec de connard. Nous on propose un CD et il a le droit de dire que c'est un navet. Je respecte son avis. C'est des mecs comme ça qui te font réfléchir. Maintenant je crois qu'on s'est réconcilié. Depuis il nous a vu deux fois en version trio acoustique et ça lui a plu. Il ne s'est d'ailleurs pas privé pour le dire. Il a bien senti que c'est vers ça qu'on voulait se diriger. Après ce n'est pas étonnant que ça lui plaise plus : en acoustique notre musique se fait plus mélancolique et c'est sans doute ce qui plait le plus aux fans de pop-rock.

En 2009, Vincent Liben se lance dans une aventure solo et dans la chanson française avec l'excellent et surprenant album "Tout va disparaitre". Tandis qu'en 2010, le groupe annonce officiellement sa séparation.

Un concert unique à Louvain-La-Neuve le 25 juillet 2014

Au vu du rapport étroit que j'entretiens avec Mud Flow, c'est avec un immense plaisir que j'ai appris leur retour sur scène pour un concert unique à quelques kilomètres de chez moi. Ce sera le 25 juillet 2014 à Louvain-La-Neuve dans le cadre de Louvain-La-Plage. Cerise sur le gâteau : le concert sera gratuit !

En espérant que cette reformation leur donnera des idées pour la suite ! :-)

En attendant l'été, pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir ou redécouvrir Mud Flow, je vous ai concocté une petite playlist perso de 10 titres :

03/04/2014

Les Nuits Fauves bientôt en Belgique (Nuits Botanique & Francofolies de Spa)

En attendant l'arrivée de contenu rédactionnel de qualité (si si on y croit !), je vous propose un petit interlude musical avec le groupe qui accompagne mes trajets et mes aventures depuis plusieurs mois maintenant : Fauve

fauve,nuits fauves,paroles,botanique,nuits botanique,2014,concert,francofolies spa

Au-delà du buzz qui entoure le groupe, la musique et les textes de Fauve ≠ ont eu un impact immédiat sur moi. Quinze ans après leurs compatriotes de Diabologum (écoutez De la neige en été), j'ai retrouvé dans ce collectif la même fougue et les mêmes textes rageurs. Des textes crus, cruels, tristes et réalistes dans lesquels peut se retrouver toute une génération d'ados et d'adulescents de 15 à 30 ans. Mélange des genres, ce sont des groupes français comme Fauve qui me réconcilient avec la chanson française.

Le titre "Nuits Fauves" figure sur leur premier EP de 6 titres sorti fin 2013. Depuis, leur premier album "Vieux Frères - Partie 1" est également dans les bacs.

Enfin, la tournée marathon de Fauve s'arrêtera à deux reprises en Belgique : le 22 mai au Cirque Royal dans le cadre des Nuits Botanique (concert complet), et le 20 juillet aux Francofolies de Spa

Quant à leur deuxième album studio "Vieux Frères - Partie 2", il est déjà attendu pour la fin 2014.

 

Lire la suite

19/09/2007

I Was A Cub Scout @ AB Club

iwas


Cette nuit, j’ai fais un rêve. J’étais amoureux, c’était extraordinaire. Une demoiselle imaginaire (évidemment) avec qui j’étais bien et avec qui j’ai… chanté. Chanté un morceau dont nous devions être les seuls sur quelques dizaines de millions à connaître les paroles.

 

Don’t the clocks turn back this evening,
Another hour for you to try and forget to try and correct your mistakes.
And yes i know i'm wrong but theres two sides to every story,
Baby we are not the same and we will never feel the same.

Oh oh oh am i in trouble darling i apologise,
I need you more then anything please come back with me tonight,
Oh oh oh i am in trouble darling i apologise,
I miss you more then anything please dont ever leave my side.

 

8h15. Malgré le peu d’heure de sommeil, je me réveille dans un bien être assez inhabituel. Toujours avec un petit morceau en tête. Ça tombe bien, il ne traîne jamais bien loin de ma platine.

Et si le groupe en question, les anglais de ‘I Was A Cub Scout’, était de passage en Belgique ?

Et si je n’étais pas le seul à connaître ces paroles ?

Et si, et si, et si…

 

Jackpot. I Was A Cub Scout est sur la route. Une route impressionnante, de plus de cinquante dates, qui traverse l’Angleterre, la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et… la Belgique.

Ce sera le 2 décembre 2007 dans la minuscule salle de l’AB Club et ils accompagneront Minus The Bear.

 

Je suis aux anges.

 

Et si…