02/08/2015

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, une sélection des meilleurs documentaires judiciaires

Quand la réalité dépasse la fiction

Pourquoi vouloir à tout prix se plonger dans des fictions, dans des romans ou au cinéma, quand la réalité peut offrir des histoires encore plus surprenantes, marquantes et inquiétantes. À l’occasion de la sortie de l’excellente mini-série documentaire « The Jinx :The Life and Deaths of Robert Durst » que j’ai littéralement dévorée, j’ai décidé de plonger dans mes souvenirs pour vous livrer ma sélection des meilleurs documentaires judiciaires. Ils retracent des enquêtes criminelles, parfois les procès, et rencontrent les protagonistes de ces affaires et essayant de ne pas émettre de jugements. Dans ces faits divers morbides, vous rencontrez des innocents condamnés à tord et des dangereux tueurs innocentés.

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, documentaire, justice, procès, enquête, crime, judiciaire, Jean-Xavier de Lestrade, vidéo, dvd, West Memphis Three, Robert Durst, HBO, Andrew Jarecki

J’ai toujours aimé regarder des documentaires ou lire des romans de récit, de vie ou de voyage. En 2008/2009, lorsque j’étais étudiant, j’ai eu la chance de travailler quelques mois à La Médiathèque de l’Université Libre de Bruxelles. C’était un endroit et un job idéal pour moi puisque j’y retrouvais toutes mes passions : la musique, les jeux vidéo mais aussi les films et les documentaires. Et surtout, en tant qu’employé, j’avais la chance de pouvoir reprendre tout cela gratuitement chez moi. Un jour, la doyenne de l’équipe, en charge de la musique classique et des documentaires, m’a conseillé plusieurs documentaires « judiciaires ». C’était nouveau pour moi, mais j’ai découvert trois chefs-d’œuvre qui m’ont vraiment marqué.

Un coupable idéal - Jean-Xavier de Lestrade – 2001

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, documentaire, justice, procès, enquête, crime, judiciaire, Jean-Xavier de Lestrade, vidéo, dvd, West Memphis Three, Robert Durst, HBO, Andrew Jarecki

Brenton Butler, un adolescent noir âgé d'une quinzaine d'années, est accusé du meurtre d'une touriste blanche en mai 2000 à Jacksonville, en Floride. Ses avocats Patrick McGuiness et Ann Finnell vont se battre contre les méthodes quelque peu discutables de la police locale.

« Un coupable idéal » a remporté l’Oscar du meilleur film documentaire en 2002. Malgré la situation aberrante que le film dénonce et met en avant, 15 ans plus tard, le film reste on ne peut plus d’actualité. Personnellement, de part son format (un seul film 1h50), je trouve « Un coupable idéal » un peu moins prenant que les série qui vont suivre. C’est cependant une introduction idéale aux documentaires judiciaires  et au travail de Jean-Xavier de Lestrade. À noter que 10 ans après les faits, le réalisateur français est retourné à la rencontre de Brenton. Ces retrouvailles ont été diffusées en 2014 sur France et restent nettement moins passionnantes que le film original.

Paradise Lost - Joe Berlinger et Bruce Sinofsky – 1996/2000/2011

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, documentaire, justice, procès, enquête, crime, judiciaire, Jean-Xavier de Lestrade, vidéo, dvd, West Memphis Three, Robert Durst, HBO, Andrew Jarecki Plusieurs fois récompensés, les films Paradise Lost racontent l'histoire vraie et horrifiante des West Memphis Three, une célèbre affaire de meurtre dans laquelle trois adolescents de l'Arkansas, avec un penchant pour les vêtements noirs et le heavy metal, ont été accusés du meurtre de trois garçons de huit ans lors d'un rituel satanique. Ce documentaire retrace l'odyssée et les procès de Damien Echols, Jason Baldwin et Jessie Misskelley, trois adolescents incarcérés pour un crime effroyable qu'ils affirment ne pas avoir commis.

Les faits commencent à dater (1994), mais l’histoire des « Trois de Memphis » reste toujours aussi passionnante. Elle a également connu de nombreux rebondissements, c’est la raison pour laquelle le troisième épisode est sorti 15 ans après le premier. Les épisodes sont longs (150 min, 130 min et 120 min) est bien foutus. Ces documentaires ont entrainé une véritable mobilisation populaire, mais également d’artistes connus, et l’affaire continue de faire beaucoup parler d’elle sur Internet.  Plus récemment, en 2012, soit 18 ans après les faits, le documentaire « West of Memphis » a également retracé en 2h30 le destin de ces trois ados et le fonctionnement du système judiciaire américain.  



The Staircase (Soupçons) - Jean-Xavier de Lestrade – 2004

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, documentaire, justice, procès, enquête, crime, judiciaire, Jean-Xavier de Lestrade, vidéo, dvd, West Memphis Three, Robert Durst, HBO, Andrew Jarecki

Précédemment oscarisé pour son documentaire "Un coupable idéal" en 2002, Jean-Xavier de Lestrade "récidive" et se passionne pour ce nouveau procès d'un riche américain en Caroline du Nord. The Staircase ("Soupçons") n'est pas une fiction mais la réalité, 18 mois d'enquête fractionnés en 8 épisodes de 45 minutes mais avec un verdict tout ce qu'il y a de plus réel à l'arrivée ! Et quand la réalité dépasse la fiction...

Cette mini-série reste pour moi la plus passionnante et la plus marquante de toutes. Il y a quelques années, j’ai d’ailleurs acheté le coffret de trois DVD. Si dans les  deux documents précédents, l’innocence des accusés est plutôt palpable. Dans The Staircase, la situation est toute autre. Le protagoniste, Michael Peterson, est un personnage charismatique, touchant et attachant qui comparait libre au moment de son procès. Cet écrivain à succès est accusé du meurtre de sa femme. Mais pour lui, il s’agit d’un accident et elle est décédée en tombant des escaliers. L’enquête est remplie de rebondissements et mêle argent, pouvoir, sexe et trahison. Ce chef-d’œuvre de six heures ne vous laissera pas indemne. Et comme pour « Un coupable idéal », The Staircase connaîtra une suite, dix ans plus tard, avec les derniers rebondissements de l’affaire. Après avoir fini les huit épisodes de la série originale, vous vous jetterez donc sur « Soupçons : la dernière chance » avec encore 2h10 de rebondissements au programme.      

Le premier épisode est disponible gratuitement :


The Staircase - épisode 1 gratuit par editionsmontparnasse

The Jinx :The Life and Deaths of Robert Durst - Andrew Jarecki – 2015

Paradise Lost, The Staircase, The Jinx, documentaire, justice, procès, enquête, crime, judiciaire, Jean-Xavier de Lestrade, vidéo, dvd, West Memphis Three, Robert Durst, HBO, Andrew Jarecki

En l’espace de 30 ans, Robert Durst, riche héritier au physique de grand-père a été soupçonné de 3 meurtres. Il échappe chaque fois à la justice. Jusqu’à ce qu’il confesse ses crimes à son insu! Voici son histoire digne d’un scénario hollywoodien. En 2010, Andrew Jarecki réalise “All good things” avec Ryan Gosling et Kirsten Dunst, en se basant sur les sombres affaires reliées à Robert Durst. Entre 1982 et 2003, le diabolique milliardaire a été inquiété dans la disparition mystérieuse de sa femme Kathleen, le meurtre de sa meilleure amie et celui de son voisin. Le film passe inaperçu auprès du grand public mais interpelle Durst, qui propose alors à Jarecki une longue interview pour raconter “sa version” des faits... Le résultat : une haletante série de 6 documentaires, condensé de longues années d’enquête durant lesquelles le cinéaste analyse tous les indices, rencontre les témoins et reconstruit l’histoire. On découvre une personnalité glaçante, terrifiante, arrogante.



Portrait d’un serial killer milliardaire. Cela faisait quelques années que je n’avais plus été captivé de la sorte par une mini-série judiciaire. A l’instar « The Staircase », « The Jinx » est long, prenant et captivant. Et si après avoir découvert la série, vous aimeriez découvrir des documentaires similaires, allez donc jeter un œil sur ma sélection. De votre côté, si vous avez également des documentaires du même genre à conseiller, n’hésitez pas à le faire via les commentaires. 

18/05/2015

[Déballage/Unboxing] Press Kit Farming Simulator 15 - Xbox One

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

Retour dans les coulisses du merveilleux monde des jeux vidéo. Alors qu'aujourd'hui, j'espérais recevoir le très attendu The Witcher 3, un gros, lourd et intriguant colis est arrivé pour moi au bureau. Il venait des Pays-Bas et plus précisément de l'agence Koch Media Benelux. Au fur et à mesure que j'arrive à ouvrir la boîte, je découvre des planches en bois, un sac de terreau, des semences et un jeu Xbox One "Farming Simulator 15".

En octobre dernier, lors de la sortie de la version PC, l'éditeur avait déjà mis les petits plats dans les grands en envoyant un surprenant panier fermier à certains journalistes et blogueurs belges. Le jeu était accompagné d'un panier gourmand rempli de produits frais : saucissons, carottes, pommes de terre, beurre et pâte à tartiner.

A l'occasion de la sortie du jeu sur Xbox One et PS4, ils ont fait encore plus fort en m'envoyant un véritable mini carré potager. Avec au programme, tout le nécessaire pour faire pousser chez soi des tomates, des salades, de la menthe, des épinards, des brocolis et même des fleurs. Cerise sur le gâteau, le carré en bois a même été personnalisé avec pour moi la mention "Metro Belgium's Mini-Farm" en peinture blanche. Et même si un tel kit de presse a dû faire quelques jaloux dans l'open space, je ne pense pas que les légumes résisteraient à la chaleur du bureau, c'est donc bien dans mon jardin qu'il trouvera sa place ! Par contre, le retour de cet imposant press kit en train et en vélo n'était pas du tout repos ! Heureusement, après une journée de teasing intensif, Madame est venue le chercher à la gare :-)

Même s'ils ne parlent pas français, j'en profite pour remercier Koch Media Benelux d'apporter un peu de jeu vidéo dans mon petit jardin !

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

Petit aperçu du panier reçu pour la version PC en octobre 2014 :

press kit, kit de presse, Farming Simulator 15, Xbox One, PS4, Belgique, Belgium, FS15, unboxing

01/05/2015

Yoka SC Charity Edition ou comment un art toy ultra-collector s'est retrouvé dans mon salon pour 3 euros

art toys, designer toys, vinyl, panda, puma, yoka, adFunture, China, collector, SC Charity Edition

Vendredi 1er mai 2015. Aujourd'hui, c'est la fête du travail et pour mettre le travail à l'honneur quoi de plus logique que d'offrir un jour de congé à tous les travailleurs. Mais je ne vais pas m'en plaindre, c'est tout simplement l'un de mes premiers jours de congé depuis le début de l’année ! Cela fait quelques années que le 1er mai est pour moi synonyme de brocantes. Ce matin, je n'avais aucun projet précis en tête. Mais en me connectant sur Twitter, les photos des trouvailles de fans de retrogaming  m'ont donné envie de me déplacer. Après une rapide cherche sur Internet, j'ai découvert qu'une brocante de 200 exposants se tenait à 3 kilomètres de chez moi. Curieux, j’ai donc enfourché mon vélo pour m’y rendre.

Lire la suite

02/04/2015

[Test Express] Pneuma : Breath of Life - Enigmes et philosophie sur Xbox One

Pneuma, test, review, avis, breath of life, xbox one, pc, portal, stanley parable

Sorti dans la discrétion la plus totale en février dernier, « Pneuma : Breath of Life » est pourtant un titre ambitieux qui mérite que l’on s’y attarde. Ce jeu d’énigme à la première personne n’est pas sans rappeler Portal. Comme dans l’excellent Stanley Parable, la voix d’un narrateur vous guide dans le jeu tout en se posant tout un tas de questions spirituelles. Aucun ennemi à l’horizon, seules vos capacités d’observation, d’exploration et de réflexion vous permettront d’avancer dans les huit chapitres. Evidemment, il faut aimer les Puzzle Games et avoir de la patience nécessaire pour découvrir les mécanismes du jeu, mais les amateurs du genre vont apprécier.

Graphiquement, « Pneuma : Breath of Life » utilise le nouveau moteur d’Epic Studios, l’Unreal Engine 4. Les décors sont épurés, mais plutôt joliment faits. Les différentes pistes qui constituent la bande-son sont également parfaitement adaptées à l’ambiance de jeu. Au final, tout est fait pour vivre une expérience unique. Malheureusement, « Pneuma : Breath of Life » est beaucoup trop court. Comptez deux heures pour en venir à bout. Et une fois terminé, il n’a plus grand intérêt. Facturé à 20 €, ça fait cher le voyage initiatique. Mais les amateurs d’expériences étranges et atypiques apprécieront.

Mon conseil : Un peu cher à 20 €, l'expérience mérite quand même le coup d'oeil. Surtout pour ceux qui ont aimé Portal ou Stanley Parable

Pneuma, test, review, avis, breath of life, xbox one, pc, portal, stanley parable

Pneuma, test, review, avis, breath of life, xbox one, pc, portal, stanley parable

Pneuma, test, review, avis, breath of life, xbox one, pc, portal, stanley parable

[Test Express] ScreamRide, préparez les sacs à vomi sur Xbox One

Screamride, test, avis, review, xbox one, xbox 360, rollercoaster tycoon, angry birds

Quand RollerCoaster Tycoon rencontre Angry Birds

Attachez vos ceintures et préparez les sacs à vomi, Screamride arrive sur Xbox. Cet OVNI (Objet Vidéoludique Non Identifié) se présente comme un jeu de montagnes russes basé sur la physique. Mais ne vous attendez pas à devoir gérer un parc d’attractions, ScreamRide se concentre sur un autre aspect : le fun et les sensations fortes. Trois modes de jeu sont au programme. Le premier consiste à embarquer au bord d’un wagon et à piloter une attraction futuriste. Votre objectif sera de donner le grand frisson à vos passagers en roulant sur deux roues ou en faisant des accélérations fulgurantes par exemple.

Screamride, test, avis, review, xbox one, xbox 360, rollercoaster tycoon, angry birds

Le second est tout aussi loufoque puisqu’il consiste à détruire des environnements en propulsant des wagons ou des nacelles dans le décor. Un peu à la manière d’Angry Birds, le but est de faire le maximum de dégâts possibles. Enfin, un mode bac à sable permet de créer ses propres montagnes russes et de les soumettre à l’épreuve de la physique et des hurlements. Vendu à 40 euros, ScreamRide n’est pas bien beau et a franchement du mal à convaincre. Original, accessible et fun, il pourra plaire aux plus jeunes ou, s’il y en a, aux fans hardcore de montagnes russes.

Mon conseil : Attendre de le trouver soldé à 10 ou 15 €, car à 40 € la pilule a du mal à passer !

Screamride, test, avis, review, xbox one, xbox 360, rollercoaster tycoon, angry birds

Screamride, test, avis, review, xbox one, xbox 360, rollercoaster tycoon, angry birds